Jeux du Québec
Sports

Les athlètes du Sud-Ouest appelés à se qualifier pour les Jeux du Québec

mercredi le 08 décembre 2021
Modifié à 0 h 00 min le 09 décembre 2021
Par Yanick Michaud

ymichaud@gravitemedia.com

Les qualifications pour l'escrime auront lieu en janvier. (Photo Journal Saint-François - Yanick Michaud)

Après une pause forcée beaucoup trop longue, les Jeux du Québec devraient être de retour à l’hiver 2022 alors que Rivière-du-Loup se prépare à recevoir des milliers d’athlètes, entraîneurs et accompagnateurs.

Avant de fouler les plateaux sportifs de l’Est-du-Québec, les meilleurs athlètes du Sud-Ouest devront se qualifier afin de faire partie de la délégation qui sera dirigée par le chef Antoine Lépine-Perreault. « Nous venons de terminer la programmation des Jeux régionaux d’hiver 2022 pour le Sud-Ouest. C’est tout chaud », lance fièrement le passionné de sport à l’emploi de Loisir et Sport Montérégie.

Ces finales régionales réparties sur quelques semaines sont nécessaires afin d’établir la délégation qui prendra place à la 56e Finale provinciale, du 4 au 12 mars à Rivière-du-Loup.

Des finales régionales obligatoires

Ainsi, les athlètes qui aspirent à représenter la région du Sud-Ouest sont invités à prendre part aux finales requises.

Les compétitions de patinage de vitesse courte piste à Longueuil, de basketball en fauteuil roulant à Salaberry-de-Valleyfield et de plongeon à Vaudreuil-Dorion auront lieu respectivement les 12, 17 et 19 décembre. Le 18 décembre, les pongistes devront faire leurs preuves lors d’un tournoi à Boucherville.

Le tournoi de qualification de hockey sur glace pour les garçons se mettra en branle le 21 décembre à LaSalle. Quant aux filles, elles devront se rendre à Pierrefonds pour le tournoi prévu s’amorcer plus tard en 2022. 

Des compétitions en janvier

Une grande partie des finales régionales aura d’ailleurs lieu en janvier 2022.

C’est le cas pour le curling à Hudson le 9, le ski de fond à Montréal le 12 janvier, ainsi que le trampoline et la gymnastique à Châteauguay, le 14. Idem pour la compétition de patinage artistique prévue à Sainte-Martine.

On sélectionnera les compétiteurs en escrime à Longueuil, le 20 janvier, alors qu’on fera de même pour les joueurs de badminton à Salaberry-de-Valleyfield et les boxeurs à Mercier le 22.

Le 29 janvier, les judokas rivaliseront de force et d’agilité à L’Île-Perrot pour se taille rune place au sein de l’équipe bleu et vert, alors que les haltérophiles soulèveront des charges à Vaudreuil-Dorion le 30 janvier.

Le tournoi de taekwondo aura lieu en janvier lors d’une date qui reste à être confirmée. Quant à l’équipe de ringuette elle s’est qualifiée en novembre.

« Nous sommes très heureux de savoir que les jeunes athlètes sont de retour à l’entraînement et on leur souhaite la meilleure des chances », conclut Antoine Lépine-Perreault, enthousiaste à l’idée de mener la délégation la plus améliorée des derniers Jeux à Québec en 2019, vers de nouveaux sommets.
 

Dernières nouvelles