Les aînés méritent mieux selon les candidats de Salaberry-Suroît

Par Yanick Michaud
Les aînés méritent mieux selon les candidats de Salaberry-Suroît
Pour les candidats, les aînés représentent l'une des priorités de l'actuelle campagne électorale. (Photo : JD Mason/Unsplash)

S’il faut en croire les candidats engagés dans l’élection fédérale dans Salaberry-Suroît, les aînés seront protégés, bien traités et respectés.

Le candidat libéral, Marc Faubert a fait savoir qu’il sera soucieux du bien-être des aînés qui constituent 20 % de la population de Salaberry-Suroît. Un résident du comté sur cinq a plus de 65 ans comparativement à 17% pour le reste du Canada. « Le Gouvernement Libéral fédéral veillera à la santé financière des aînés et les aidera à vieillir chez eux grâce à des mesures incitatives », plaide Marc Faubert. Il rappelle que le gouvernement Libéral a augmenté les suppléments de revenus garantis pour près d’un million d’aînés le faisant passer de 3500 $ à 5000 $. Cette somme représente 947$ par année pour chaque aîné admissible.

Éviter l’isolement

La candidate du NPD, Joan Gottman prétend que des milliers de personnes âgées de la circonscription vivent dans l’isolement et la pauvreté.

Elle a pris le temps de parler à Anne Quach, sa prédecesseure, et à son équipe de la situation dans la circonscription. « Rien que cette année, au moins 400 personnes retraitées se sont présentées et ont reçu de l’aide en lien avec leurs problèmes financiers, principalement concernant la pension du Canada et le supplément de revenu garanti », dit la candidate. « Régulièrement, ces personnes ont été obligées de déclarer faillite ou sont sur le bord de le faire, après avoir contribué toute leur vie. Ce n’est pas normal. »

Elle ajoute que sans exception ces personnes ont beaucoup de difficulté à rejoindre un agent de Service Canada par téléphone malgré de multiples tentatives. Tous peinent à joindre les deux bouts, et assumer les coûts des médicaments, du loyer et de l’épicerie. « Nous avons des solutions concrètes pour les personnes âgées. Comme le programme d’assurance médicaments universel et public. Nous n’aurions plus besoin de payer à la pharmacie », prétend-elle.

Profiter de sa retraite

La candidate du Bloc, Claude DeBellefeuille se dit extrêmement heureuse de la l’annonce de son chef Yves-François Blanchet. Celui-ci a proposé, ce week-end, l’augmentation de la Pension de la sécurité de la vieillesse de 1300 $ supplémentaires par année.

« Les aînés perdent constamment de leur pouvoir d’achat parce que leur pension ne suit pas l’évolution des salaires. Le Bloc propose de rattraper plus de quarante ans de désinvestissement fédéral en haussant les pensions de 1300 $ par année d’argent neuf, puis de les indexer au même niveau que l’augmentation des salaires plutôt que selon l’inflation. Le Québec le fait déjà et Ottawa doit emboîter le pas pour assurer que les aînés pourront profiter de leur retraite en toute sécurité financière. C’est aussi de l’argent qui sera réinjecté dans les économies locales, notamment en région », a déclaré le chef du Bloc.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des