Les 55 ans et plus en grand nombre pour la vaccination

Par Mario Pitre
Les 55 ans et plus en grand nombre pour la vaccination
Quelques centaines de personnes se sont massées dès les premières heures à la clinique sans rendez-vous du vaccin AstraZeneca. (Photo : Journal Saint-François M.P.)

Malgré les appréhensions à l’égard de possibles effets secondaires, les personnes de 55 ans et plus se sont présentées en grand nombre jeudi matin à la clinique de vaccination de Valleyfield pour obtenir la vaccin AstraZeneca.

Dès notre arrivée dans le stationnement du Centre Valleyfield, on pouvait déjà observer plusieurs véhicules stationnés et un va-et-vient à la portée d’entrée du centre commercial.

Aussitôt la porte franchie, on apercevait la file d’attente s’allongeant du côté ouest du local où loge la clinique. Une autre file s’étirait en provenance de l’entrée côté est, direction du Maxi. Masques de protection et distanciation de 2 mètres étaient bien respectés.

Des préposés ont distribué des billets pour permettre aux gens de revenir plus tard dans la journée. (Photo Journal Saint-François M.P.)

La plupart des gens à qui nous nous adressons disent ne faire peu de cas des risques d’effets secondaires reliés à l’AstraZeneca.

« Je ne sais pas c’est quoi une thrombose, lance à la blague Roger Primeau, ex-fleuriste aujourd’hui retraité. J’ai juste hâte de me faire vacciner. » Celui-ci avise toutefois qu’il faut absolument avoir atteint l’âge de 55 ans pour obtenir ce vaccin; contrairement aux autres vaccins pour lesquels on accepte les personnes nées durant l’année désignée.

Tout près, Sylvain Chiasson dit faire confiance au système de santé. « Les effets secondaires sont minimes, de toute façon. »

Plus loin, une dame de Valleyfield nous informe qu’elle s’est pointée dès 7h à la clinique, dont l’ouverture avait lieu à 8h. « Déjà, il y avait entre 20 et 25 personnes au même moment, dit-elle, ajoutant qu’elle craignait davantage les effets de la COVID-19 que ceux associés au vaccin AstraZeneca.

La crainte d’effets secondaires de l’AstraZeneca n’a pas fait reculer les personnes de 55 ans et plus rencontrées à la clinique de vaccination du Centre Valleyfield.(Photo Journal Saint-François M.P.)

Selon des informations obtenues auprès du CISSSMO, la clinique du Centre Valleyfield dispose d’un potentiel de 200 vaccins AstraZeneca quotidiennement. Incidemment, des préposés s’affairaient à fournir des billets à certaines présentes en file pour qu’elles puissent revenir plus tard en après-midi sans avoir à attendre jusque-là.

Le CISSSMO en a profité pour souligner la capacité d’adaptation des équipes qui ont su réagir rapidement pour organiser les cliniques sans rendez-vous il y a quelques jours seulement.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires