Le successeur de Donald Leduc bientôt connu aux Ateliers d’Hydroplanes Valleyfield

Par Denis Bourbonnais
Le successeur de Donald Leduc bientôt connu aux Ateliers d’Hydroplanes Valleyfield
Donald Leduc a effectué ses dernières réparations le week-end dernier aux Ateliers d'Hydroplanes Valleyfield. (Photo : (Photo: HRL))

MOTONAUTISME. Il ne reste que 9 semaines avant le début de la prochaine saison dans la Ligue de Régates d’Hydroplanes à Cambridge (Maryland) et voici quelques nouvelles émanant du circuit HRL au cours des récentes semaines.

Dans un premier temps, c’est avec regret que le «Journal Saint-François» a appris le départ de Donald Leduc en tant que responsable de l’Atelier d’hydroplanes Valleyfield après plusieurs années de loyaux services. L’ex-champion pilote a décidé de relever de nouveaux défis au sein d’une entreprise de Vaudreuil-Dorion spécialisée dans la construction de structures de béton.

Le successeur probable de Donald Leduc sera connu d’ici quelques semaines, les Régates de Valleyfield ayant déjà eu des discussions avec son remplaçant potentiel. Entre temps, Jean-Paul Laberge assure la relève aux ateliers situés à Huntingdon et les réparations sont à compléter sur le «Joker» S-8 de Jean-François Latour qui a été pourvu de nouveaux pontons.

Deux bateaux GP seront prêts, un autre pas certain

Tout indique que le nouveau «Grand Prix Valleyfield» GP-444 de Frank Richardson et Jeff Richards sera prêt en temps pour le rendez-vous initial de la saison 2020. Les travaux se poursuivent selon l’échéancier prévu sur la prochaine embarcation que conduira Kent Henderson aux ateliers du même nom à Brockville.

Les travaux sont avancés sur le nouveau «Grand Prix Valleyfield» GP-444 aux ateliers Henderson à Brockville (Ontario). (Photo: Henderson Hydroplanes).

Il en sera de même pour le nouveau «Super Nova» GP-21 de Yannick Léger, soit l’ancien «Miss New Zealand» GP-57 que Jack Lupton a piloté au cours des deux dernières saisons. Les réparations ont été effectuées aux ateliers Henderson sur l’embarcation endommagée aux Régates de Brockville en juin dernier et l’équipe du «GP-21» s’affaire à compléter les travaux pour le coup d’envoi de la campagne.

Quant au nouveau «Pleasure Seeker» GP-12 de Roger Mahan, il n’est pas certain que le vétéran Jimmy King aura son volant à Cambridge. Le propriétaire a fait une demande à HRL pour un design différent qui prendrait la forme d’un tunnel plus large que la règlementation actuelle entre les pontons. La réquisition pour un tunnel de plus de 76 pouces (193 cm) a été refusée et Roger Mahan serait en réflexion concernant son avenir dans la classe Grand Prix en HRL.

Calendrier restreint pour le «F-135»

Le propriétaire du «TM Special» F-135 de la Formule 2500, Ed Thompson a fait savoir qu’il s’en tiendra à un calendrier réduit en 2020. L’embarcation sera pilotée à Cambridge et Valleyfield par le Campivallensien Michael Tremblay. Pour le reste, il est possible que le résident de Baltimore (Maryland) participe à quelques autres événements.

Michael Tremblay pilotera le «F-135» de la Formule 2500 à Cambridge, Valleyfield et possiblement à quelques autres événements. (Photo: HRL)

Yan Beaupré chef d’équipe du «H-79»

L’écurie «Bad Influence» H-79 de classe Hydro 350 aura un nouveau chef d’équipe en la personne du Campivallensien Yan Beaupré la saison prochaine. C’est ce que le propriétaire Michael Grendell a laissé savoir en lien avec le bateau qui sera conduit par Derec Smith en 2020. Yan Beaupré se joint notamment à Derec Hodgson et Jean-Paul Mallet au sein de l’écurie championne des Régates de Valleyfield en 2018 avec Doug Rapp aux commandes.

Scott Liddycoat en Nouvelle-Zélande

Scott Liddycoat, pilote du «Megavolt» GP-39 (Shaller racing) et du «SLR Racing» F-63 en Formule 2500, a vécu une expérience unique sur le circuit Grand Prix de la Nouvelle-Zélande dans les dernières semaines. Grâce à Ken et Warwick Lupton, le coureur de la Virginie a pu conduire le «GP-77» qui est en fait le «Miss New Zealand II» de couleur jaune (GP-577) que les Régates de Valleyfield ont vendu aux Néo-Zélandais.

C’est Ken Lupton qui a gagné le championnat de 4 courses au volant du nouveau «Lucas Oil» GP-577, un bateau «Henderson» 2019, en vertu d’une récolte de 305 points. Il a devancé son frère Jack Lupton (Penrite Repco GP-57) par 10 points alors que le cousin, David Alexander, a terminé 3e au classement avec le «Miss Waverley» GP-777 (266 points), le même qui a fait une envolée spectaculaire avec Jack Lupton à bord aux Régates de Valleyfield en juillet dernier. Le circuit Grand Prix de Nouvelle-Zélande a réuni 10 écuries de course durant la saison qui vient de se conclure.

Scott Liddycoat a conduit l’embarcation GP-77 (ancien Miss New Zealand II GP-577) sur le circuit Grand Prix de la Nouvelle-Zélande. (Photo Shot 360 Photography)
Ken Lupton et les membres de l’écurie «Lucas Oil» GP-577 ont célébré le championnat du circuit Grand Prix en Nouvelle-Zélande. (Photo: Shot 360 Photography)
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des