Le Sapin du Petit Bonheur frappé par la COVID-19

Par Mario Pitre
Le Sapin du Petit Bonheur frappé par la COVID-19
(Photo : Gracieuseté)

Le comité organisateur de la collecte du Sapin du Petit Bonheur a fait savoir qu’il ne tiendra pas sa collecte annuelle du Sapin du Petit Bonheur au Centre Valleyfield, pour sa distribution de cadeaux de Noël 2020.

L’incertitude relative aux exigences requises dans les milieux scolaire, commercial et face à la situation économique font en sorte que l’activité a été reportée à l’an prochain.

Le responsable de l’activité, Jean-Luc Turcotte, explique:

« Comme vous le savez, pour effectuer cette activité, nous avons besoin de plusieurs partenaires. Et pour nous, les plus importants sont les consommateurs, donc vous. Or, plusieurs d’entre vous ont perdus leurs emplois et bon nombre d’autres travaillent avec des heures réduites. Donc moins d’argent pour faire un don, aussi petit soit-il.
Il y a aussi le Ministère de l’éducation qui envoie régulièrement des consignes aux écoles et autres organismes. Ainsi, on suggère fortement que le bénévolat se fasse à l’intérieur des écoles. Il s’agit là d’une aide importante qui va nous manquer pour effectuer la sollicitation et l’emballage des cadeaux.
Les PME (salon de coiffure) et les plus grandes entreprises fonctionnent au ralenti à cause des mesures sanitaires ou tout simplement, parce que le volume d’affaires a diminué. Donc, ils ne peuvent nous assurer qu’ils obtiendront autant de cadeaux que l’an passé.
Il y a aussi l’incertitude, à savoir est-ce que notre Centre commercial sera ouvert de novembre à décembre prochain. Même chose pour les écoles : vont-elles être ouvertes et les directions d’école auront-elles du temps pour remettre les cadeaux aux jeunes?
Devant toutes ces questions et pour toutes ces raisons qui se présentent cette année, nous sommes battus par la Covid-19. »

Le comité a néanmoins une bonne nouvelle à l’effet qu’il pourra réaliser l’opération « sac à dos » pour mai 2021.

« Cette opération demande peu de commandite, et nous pensons être capables de trouver le matériel et ce qu’il nous faut monétairement, grâce aux Caisse Desjardins de notre région et aux autres commanditaires que nous trouverons », fait-on savoir.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires