Le quatuor vocal QW4RTZ, quatre voix et bien plus

Par Mario Pitre
Le quatuor vocal QW4RTZ, quatre voix et bien plus
Les quatre chanteurs de QW4RTZ présentent un spectacle qui va beaucoup plus loin que la simple performance vocale. (Photo : Journal Saint-François Gracieuseté)

Qualifié de « haute voltige sans filet », « d’a cappella aux stéroïdes », ou encore de « spectacle qui va là où la voix de l’homme n’a jamais vibré», le groupe vocal QW4RTZ s’amène à la Salle Albert-Dumouchel le vendredi 20 décembre.

La formation composée de Louis Alexandre Beauchemin, François Pothier Bouchard, Philippe Courchesne Leboeuf et François Dubé vient présenter son second spectacle intitulé Le meilleur des quatre, mis en scène par Serge Postigo.

« Avec son expérience des comédies musicales, Serge Postigo a vraiment été en mesure d’enrichir le spectacle de diverses façons », indique François Dubé, celui qui possède la voix basse du quatuor (et les lunettes).

Celui-ci raconte comment le groupe s’est formé officiellement en 2010, bien que les quatre chanteurs se connaissaient déjà depuis leur enfance, alors qu’ils se côtoyaient avec Les Petits Chanteurs de Trois-Rivières. « On chantait en activités parascolaires, on s’amusait à faire du beat box, puis on s’est formé un band de garage. »

Avec des prestations alliant performances vocales, danse et humour, QW4RTZ a rapidement réussi à se tailler une place au sein du milieu du spectacle. De La Maison Symphonique à Montréal, à une tournée européenne, en passant par le Festival Juste Pour Rire, aux côtés du beatboxer Charlypop.

« On est comme un genre d’hybride entre la chanson, l’humour et la variété. Quelqu’un nous a déjà qualifié de cirque vocal, raconte François Dubé, alias Fa2. On a la liberté et la contrainte de faire beaucoup avec peu. »

Au fil de tournées au Québec, en Ontario et dans les Maritimes, QW4RTZ s’est taillé une place dans une série de représentations en compagnie de Maxime Landry, notamment au Centre Bell, la première partie de Whoopi Goldberg au Grand Rire de Québec et la première partie de Laurent Paquin au Festival Juste Pour Rire. Plus récemment, on a pu les voir sur le web dans une parodie d’annonces publicitaires en compagnie de l’humoriste Arnaud Soly.

Cette formule de spectacle amène naturellement les quatre chanteurs de QW4RTZ à interagir avec leur public, qui rejoint des gens de tous âges. « Avec l’expérience acquise depuis ces dernières années, on est devenus très à l’aise avec les gens », affirme le chanteur au crâne dégarni.

Un album et des écoles

Le quatuor en est venu à réaliser premier album, intitulé A Cappella 101, en novembre 2016, entièrement composé de chansons francophones.

Un second album, d’abord prévu pour cet automne, est en préparation par l’entremise d’une campagne de sociofinancement. « On a reçu une grosse dose d’amour du public pour ce projet, c’est pourquoi on souhaite y mettre le temps nécessaire », assure François Dubé. Ce second opus est attendu pour le printemps.

Entre-temps, QW4RTZ assure également une présence dans les écoles secondaires avec la présentation de conférences-spectacles dans lesquels ils abordent des thèmes comme l’intimidation, l’estime de soi et la persévérance scolaire.

« On constate que depuis quelques années, les jeunes éprouvent des problèmes de stress, d’anxiété. On les conscientise sur de nombreux sujets, mais cela a pour effet de leur en mettre beaucoup sur les épaules. On trouve qu’il est important de créer un juste équilibre dans tout ça, de désamorcer les situations, c’est très précieux pour nous », mentionne le chanteur.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des