Le Noir et Or vaincu par les coriaces Lynx

Le Noir et Or vaincu par les coriaces Lynx
Le Noir et Or a subi une première défaite à Valleyfield depuis novembre 2015. (Photo : (Photo Journal Saint-François - Pierre Langevin))

Le Bol d’Or ne reviendra pas à Valleyfield pour une troisième année consécutive. Le Noir et Or a subi l’élimination 34-30 samedi aux mains des Lynx d’Édouard-Montpetit.  

Les punitions ont ultimement fait mal alors que deux touchés ont été annulés par les officiels. Valleyfield a également raté deux tentatives de placement dans la partie. «Je continue à croire qu’on était la meilleure équipe sur le terrain, a confié Pat Nadeau. Si on avait fait les jeux… Je repense à une série où après une longue passe, une pénalité a annulé le touché. Puis on a raté le placement. En tout, on a laissé 20 points sur le tableau. »

Le Noir et Or subissait ainsi un premier revers devant ses partisans depuis le 7 novembre 2015. Il s’agissait également d’un match pour se qualifier pour le Bol d’Or. Depuis ce revers aux mains des Nordiques de Lionel-Groulx, Valleyfield avait remporté 20 matchs de suite sur son terrain. «La défaite fait mal, notamment pour les vétérans, explique l’entraîneur-chef. Ils n’avaient jamais vécu la défaite à Valleyfield. c’était difficile de les voir quitter le terrain comme ça. »

Le quart-arrière des Lynx a joué un fort match samedi. (Photo Journal Saint-François – Pierre Langevin)

Avec 1 :58 à jouer, la connexion Gabriel Cyr-Dandurand et Vincent Charette avait exulté la joie dans le camp campivallensien. La passe du centre du terrain, brillement transporté dans la zone des buts par le receveur, permettait au Noir et Or de reprendre les commandes du match.

Il restait cependant beaucoup de temps pour le quart-arrière adverse Tristan Rinaldis et son attaque méthodique. Il a d’abord converti un quatrième essai pour prolonger la séquence. Le pivot des Lynx a ensuite lancé une passe précise à Frédérick Hachey pour le touché victorieux.

L’offensive du Noir et Or a eu une dernière opportunité, mais elle s’est avérée infructueuse.

Avant le botté d’envoi, Nadeau était confiant de l’emporter. D’autant plus que les Lynx ont joué de la même façon qu’ils l’avaient fait contre eux il y a deux semaines. Quelqus incidents ont toutefois jeté une douche froide dans le camp du Bicolore. «Antoine Jérôme [secondeur] a quitté le match sur une planche, une image qui frappe. J’ai senti que ça avait secoué les gars. Martin Blais [demi-offensif] a aussi subi une blessure importante. Mais on n’a pas baissé les bras. On s’est donné une chance de gagner ce match-là. »

Touchés refusés

Rabbi Bositampen a inscrit le premier touché du Noir et Or. (Photo Journal Saint-François – Pierre Langevin)

Les visiteurs ont inscrit le premier touché du match après que les locaux aient raté une tentative de placement. Valleyfield a répliqué avec une passe de 57 verges à Rabbi Bositampen puis une course de Gabriel Cyr-Dadurand. À la moitié du match, le Bicolore détenait une avance de 14-10. Ils ont cependant vu un majeur rappelé en raison d’une pénalité, ce qui aurait alors porté le score à 21-7.

Au retour de la pause, les visiteurs ont surpris avec un retour de botté d’envoi bon pour le touché. Mais les officiels ont signalé une pénalité et les Lynx ont éventuellement dû dégager. Mais l’attaque de Valleyfield est restée sur le terrain moins d’une minute. Elle a perdu le ballon et les visiteurs ont travaillé six minutes pour prendre les devants.

Dans les deux dernières minutes du troisième quart, Valleyfield a vu un touché annulé en raison d’une pénalité puis a raté une tentative de placement.

Le quatrième quart a été plus animée offensivement alors que la moitié des points ont été inscrits dans ces dernières 15 minutes.

L’avance a changé quatre fois de mains. Xavier Daoust puis Charette ont ravivé les espoirs, mais les visiteurs n’ont jamais abandonné.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des