Actualités
Sports

Le Noir et Or s’impose et résiste devant les Volontaires

le samedi 24 septembre 2022
Modifié à
Par Yanick Michaud

ymichaud@gravitemedia.com

Patrick Nadeau a encensé ses joueurs à l’issue de la victoire arrachée devant une foule nombreuse et partisane au terrain synthétique du cégep de Valleyfield. (Photo Journal Saint-François – Yanick Michaud)

Deux courses du quart-arrière du Noir et Or Simon Boudreault ont mené à autant de touchés au premier quart et les Campivallensiens ont pris la mesure des Volontaires de Sherbrooke 22-16 samedi soir sur le terrain du cégep de Valleyfield.

L’une des deux courses pour un majeur s’est déroulée sur le dernier jeu du premier engagement quand avec une seule verge à franchir au quatrième essai, en plein milieu du terrain, Boudreault a décidé de conserver le ballon et a inscrit le deuxième touché du match pour donner les devants aux siens 14-0. « Simon c’est un excellent athlète, c’est un gars de dernière année qui fait confiance à ses jambes, il est mobile, il a de l’expérience et ça paraît », indique l’entraîneur-chef du Noir et Or, Patrick Nadeau, fier d’avoir vu ses joueurs tenir le coup en toute fin de match pour l’emporter.

Les Volontaires tentent un retour

À 14-0, Sherbrooke a bien tenté de revenir de l’arrière et a réussi à ramener les choses à 14-10 grâce à un touché de sûreté bon pour deux points au début du troisième engagement, mais un jeu spectaculaire du Noir et Or est venu sauver la mise.

Sur les unités spéciales, l’imposant Zachary Gareau est venu bloquer la tentative de botté de dégagement des Volontaires et Trevor Clement, de Pointe-Fortune, a ramené le ballon sur une quarantaine de verges pour le touché qui a mis le Noir et Or en avant 21-10. « C’est un gros jeu et je suis content de ce bloc. Nous avions besoin de momentum et j’ai parlé à l’équipe en disant que nous devions cibler les moments dans le match où il fallait être capable de s’élever. À ce moment, les gars se sont dit qu’ils pouvaient faire une différence en exécutant le jeu quand il est appelé. On a été capable de le faire et c’est ce jeu qui a changé la game », explique Patrick Nadeau qui a vu les siens maintenir l’avance jusqu’à la toute fin.

À 22-16, avec 5 secondes à jouer, la défensive a réussi une interception à la porte des buts pour conserver les devants et permettre à la troupe bicolore de présenter une fiche de trois gains et un seul revers.

Les Campivallensiens vont maintenant affronter les Islanders à John-Abbott samedi prochain à compter de 19 h 30. « Va falloir se préparer adéquatement parce qu’ils ont encore une grosse équipe. C’est un gros match pour nous, il faut regarder ça cette semaine. On prend le rythme et on est contents de voir que les gars sont capables d’élever leur jeu d’un cran quand c’est le moment », conclut le mentor du Noir et Or.
 

Dernières nouvelles