Le masque obligatoire dès la 5e année

Par Mario Pitre
Le masque obligatoire dès la 5e année
Le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, a dévoilé les détails de cette mise à jour lundi en conférence de presse. (Photo : Capture d’écran )

La mise à jour du plan de match pour la rentrée scolaire présentée par le gouvernement québécois prévoit le port du masque à partir de la 5e année du primaire.

Le ministre de l’Éducation Jean-François Roberge a dévoilé les détails de cette mise à jour lundi en conférence de presse, accompagné du ministre de la Santé, Christian Dubé et du directeur de la Santé publique, Horacio Arruda.

Ainsi, le couvre-visage sera requis pour ces élèves de même que pour tout le personnel scolaire lorsqu’ils se déplacent dans les espaces communs, les amphithéâtres et dans le transport scolaire.

Par contre, il ne sera pas obligatoire une fois dans les classes et ce, afin de favoriser une meilleure communication entre l’enseignant et les élèves, a indiqué le ministre Roberge.

Celui-ci a fait état d’une « réouverture prudente » des établissements du réseau scolaire pour la rentrée 2020, « qui tient compte de la situation actuelle et prévoit des ajustements, au besoin, d’ici les prochaines semaines. »

Comme c’est également le cas présentement, le masque ne sera pas imposé aux élèves du préscolaire et du réseau de garde des CPE. Le personnel doit cependant maintenir le port d’équipement de protection individuel.

Fini les bulles

Le ministre Roberge a aussi officialisé le fin du concept de sous-classes (bulles) dont il faisait mention dans son plan initial dévoilée en juin, en raison des contraintes pédagogiques que cela représente. « La bulle, ce sera la classe », dit-il.

Par contre, les mesures de distanciation sociales édictées à l’égard des déplacements dans l’école, des horaires de récréation et de dîner ou dans le transport scolaire seront maintenues.

Formation à distance et communication

Le plan de match révisé prévoit par ailleurs une offre de formation à distance pour les élèves dont l’état de santé, ou celui d’un proche, est à risque.

Le ministre Roberge s’est aussi montré ferme quant à l’uniformité de l’information dispensée par Québec à l’égard de ces différentes mesures. Une campagne d’information sera déployée dans le réseau éducatif, assortie d’un guide que les parents pourront consulter facilement.

« Si un cas de covid est déclaré dans une école ou une classe, les parents seront informés. On n’a rien à cacher. » Une ligne téléphonique sera toujours accessible en appelant au 1-877-644-4545.

Le ministre s’est dit confiant du succès de la rentrée, tout en remerciant les partenaires du réseau scolaire. « Vous avez fait un travail formidable. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires