Le gouvernement a-t-il perdu le contrôle ?

Claude Poirier
Le gouvernement a-t-il perdu le contrôle ?
Claude Poirier (Photo : Gravité Média)

Le message du gouvernement provincial pour faire respecter les consignes ne passe pas. La population n’est plus derrière le premier ministre du Québec François Legault, le ministre de la Santé Christian Dubé et le Dr Horacio Arruda – que j’appelle les trois rois mages – comme elle l’était au plus fort de la pandémie.

Le nombre de cas augmente. L’agressivité de la population aussi.

Yves Francoeur, président de la Fraternité des policiers de Montréal, a affirmé que les policiers sont prêts, mais qu’ils doivent savoir où aller. Il a raison. Ce n’est pas facile présentement. On parle de leur permettre d’entrer dans les résidences. Il faut un mandat, une dénonciation.

Le gouvernement n’est pas clair sur le rôle des agents. Toutefois, M. Legault doit agir avec prudence; on ne peut pas revenir en octobre 1970 avec des mesures de guerre!

De plus, la population fait de moins en moins confiance au gouvernement. Selon un sondage de l’Institut de la confiance dans les organisations (ICO), dévoilé la semaine dernière, on parle d’une baisse de 6% en trois mois. Il faut dire que leur message a changé plusieurs fois, si on pense, par exemple, au port du masque. C’est mêlant pour les Québécois.

Sans compter qu’il y a encore 15% à 20% des gens dans la province qui ne croient tout simplement pas à la COVID-19. Ils mettent en doute tout ce qui y touche, de loin ou de près. On sent qu’ils entraînent de plus en plus de personnes, surtout sur les réseaux sociaux.

Dans ma dernière chronique, j’affirmais que la Santé publique devait sévir davantage face au non-respect de ses consignes. Je crois n’avoir jamais reçu autant de réactions depuis que je collabore avec Gravité Média.

Surtout, je n’ai jamais vu autant de gens agressifs. On peut ne pas être d’accord avec quelqu’un et l’exprimer, mais ici, on parle d’un manque de respect. On m’a traité de «vieux fou» et lancé une panoplie d’insultes similaires, pleines de blasphèmes.

C’est une démonstration de ce qui se passe dans la société. Les débats qui se tiennent sur les réseaux sociaux, qui n’aident en rien, se déplacent de plus en plus à l’extérieur. On assiste à des confrontations entre deux clans. J’ai vu des affrontements, des gens se crier des bêtises parce que l’un portait le masque et que l’autre était contre et ne le portait pas.

Va-t-il y avoir des blessés? En sommes-nous vraiment là? C’est inquiétant.
10-4!

(Propos recueillis par Gravité Média)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires