Le centre de données OVH se dissocie d’un groupe extrémiste américain

Par Mario Pitre
Le centre de données OVH se dissocie d’un groupe extrémiste américain
(Photo : Archives)

Le centre de données OVH de Beauharnois hébergeait jusqu’à tout récemment le site web d’un groupe extrémiste américain, selon un article publié mercredi par Radio-Canada.

La société française a cependant réagi rapidement en cessant d’héberger le « site web de Tree of Liberty (Arbre de la liberté), une plateforme de presse du mouvement Boogaloo dont les adeptes encouragent des manifestations armées à travers les États-Unis à l’occasion de la prise de fonction du nouveau président, à Washington », écrit la SRC sur son site web.

La vice-présidente d’OVH pour les Amériques, Estelle Azémard, a fait savoir à la CBC que « Contrairement aux plateformes de médias sociaux, les fournisseurs de l’infonuagique n’ont aucun contrôle ni accès aux données hébergées et publiées par leurs clients : nous fournissons aux utilisateurs les outils techniques, mais le contenu n’est ni filtré ni examiné par le fournisseur d’infrastructure. »

Le site Tree of Liberty indiquait à ses utilisateurs qu’ils pouvaient échapper à la surveillance des forces de l’ordre américaines parce que le site web était hébergé en dehors des États-Unis.

Présente à Beauharnois depuis 2012, OVH est un des plus importants centres de données au pays avec une capacité de 360 000 serveurs.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires