Le Centre d’action bénévole de Valleyfield continue de briser l’isolement

Le Centre d’action bénévole de Valleyfield continue de briser l’isolement
(Photo : (Photo - http://cabvalleyfield.com/services-a-la-population/services-aux-individus/))

Le Centre d’action bénévole de Valleyfield a dû revoir ses activités en raison de la pandémie. Il a accentué ses efforts téléphoniques afin de continuer à briser l’éloignement.

L’organisme qui agit avec des services de proximité ou de groupe a dû mettre plusieurs volets sur pause. «Physiquement on est fermé, mais on demeure opérationnel, assure Claire Melançon, directrice du CAB de Valleyfield. C’Est important de protéger nos bénévoles et nos membres. On attend la levée de la distanciation physique, mais on n’a pas les bras croisés. »

Le CAB de Valleyfield continue sa mission de combattre l’isolement social. Trois services, tous fait de façon téléphonique, sont maintenus. Il y a aussi le soutien aux proches aidants, plus utiles que jamais en cette période, qui se poursuit.

Le «Bonjour quotidien» demeure en place. Il s’agit d’un appel téléphonique qui se fait en avant-midi du lundi au vendredi aux gens isolés. La «Visite amicale» qui permettait à un bénévole et un bénéficiaire de se rencontrer s’effectue désormais au téléphone. L’assistance à une clientèle en perte d’autonomie est donc suspendue pour l’instant.

S’ajoute l’«Appel de suivi», un nouveau service mis en collaboration avec le CLSC. «Le CLSC élabore un questionnaire pour établir une zone de vulnérabilité, explique-t-elle. On assure le filet social avec des gens isolés ou en perte d’autonomie. Une trajectoire de références est faite à partir d’un répertoire de ressources. Les gens identifiés seront appelés à tous les deux jours. »

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des