L’ancien hôtel de région de nouveau mis en vente

Par Mario Pitre
L’ancien hôtel de région de nouveau mis en vente
Un bail de 4 ans vient d’être renouvelé avec le CISSSMO pour l’occupation de l’immeuble du 88, rue Saint-Laurent. (Photo : Journal Saint-François Archives)

Loué depuis plusieurs mois par le Centre intégré de santé et services sociaux de la Montérégie Ouest (CISSSMO), l’ancien hôtel de région situé dans le secteur Saint-Timothée sera bientôt mis en vente par la Ville de Salaberry-de-Valleyfield.
L’édifice du 88, rue Saint-Laurent loge encore pour quelque temps le bureau de projet du futur Hôpital de Vaudreuil-Soulanges. Celui-ci déménagera sous peu sur le chemin Petite-Rivière à Vaudreuil-Dorion. Malgré cela, le CISSSMO a renouvelé un bail de 4 ans avec la Ville (avec une option de renouvellement pour 4 autres années) pour l’occupation entière du bâtiment à d’autres fins, à compter du 1er décembre, au montant annuel de 241 698 $. Le CISSSMO y déménagera des bureaux administratifs de l’Hôpital du Suroît afin d’avoir plus d’espace à l’hôpital pour ajouter des lits en médecine et rehausser l’offre de soins et de services à la population.
Le conseiller Normand Amesse s’est d’ailleurs réjoui de cette location au CISSSMO, qui assurera la pérennité du secteur, selon lui.
Fort de cette location à long terme, la Ville entend remettre l’immeuble sur le marché pour un montant oscillant 1,7 M$, a fait savoir au Journal Saint-François le maire Miguel Lemieux.
Rappelons que la Ville avait été forcée de reprendre l’immeuble occupé par la Conférence Régionale des Élus en mars 2016 par l’entremise d’un règlement d’emprunt de 1,68 M$, lorsque l’organisme a été dissout par le gouvernement. Cinq ans plus tôt, elle l’avait cédé pour la somme nominale de 1 $ à la CRÉ après avoir rénové le bâtiment au coût de 2,4 M$.
Au printemps 2017, l’immeuble a été mis en vente pour la somme de 1,7 M$, mais n’a pas trouvé preneur à l’époque. Aujourd’hui, il se retrouve à nouveau sur le marché. La Ville souhaite ainsi récupérer le montant qu’il lui a coûté et bénéficier des revenus de taxes qu’ils génèreront.
Sœurs Dominicaines
Par ailleurs, la Ville a aussi annulé l’appel d’offres pour des travaux d’architecture à l’ancien couvent des Sœurs Dominicaines, chemin Larocque.

L’ancien couvent des Sœurs Dominicaines sera remis en vente par la Ville. (Photo Journal Saint-François Archives)

En avril dernier, l’immeuble avait été mis en vente au coût de 750 000 $ dans le but de permettre à un éventuel acheteur de convenir d’un bail avec le CISSSMO pour y loger les services de santé mentale jeunesse.
Puisque cette démarche ne s’est pas conclue, la Ville remet l’immeuble en vente, cette fois pour la somme de 1 M$, la balance de l’emprunt de 1,6 M$ adopté en 2013 pour son acquisition.
«Pour nous, cet immeuble représente des coûts de 140 000 $ par année en frais d’emprunt et de 45 000 $ par année pour l’entretien. De plus, il nous en coûterait 2 M$ pour le remettre à niveau», avait expliqué le maire. La vente de la propriété, en plus du prix de vente, procurera des futurs revenus de taxes.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des