La SQ du Haut-Saint-Laurent sous enquête

La SQ du Haut-Saint-Laurent sous enquête
L’enquête a été confié au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

SAINT-ANICET – Une enquête indépendante est menée par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) à la suite d’une intervention policière effectuée par la Sûreté du Québec (SQ) du Haut-Saint-Laurent dans une résidence de Saint-Anicet dans la nuit du jeudi 23 avril, opération qui a résulté par la mort d’un homme de 42 ans.

L’histoire au dénouement tragique a débuté vers 1 h 30 du matin. Deux policiers de la SQ du Haut-Saint-Laurent se rendent à une adresse située à proximité du chemin Saint-Charles et de la Montée Cooper à Saint-Anicet.

Sur les lieux se trouvait un quadragénaire armé qui tenait des propos suicidaires. « Il y a possiblement eu un échange de coups de feu entre les agents de la paix et un individu armé qui se trouvait sur place. Le groupe tactique d’intervention de la Sûreté du Québec a été appelé en renfort pour sécuriser les lieux. C’est à ce moment-là qu’ils ont découvert un homme de 42 ans décédé, atteint par au moins un projectile d’arme à feu », résume le porte-parole du SPVM, Abdullah Emran.

Puisque l’événement impliquait des policiers de la Sûreté du Québec (SQ) du Haut-Saint-Laurent, le Ministère de la Sécurité publique a demandé au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) de faire la lumière sur les circonstances de l’incident par souci de transparence.

Au moment d’écrire ces lignes, le jeudi 23 avril, des enquêteurs de l’escouade des crimes majeurs du SPVM se trouvaient sur place pour analyser la scène de crime.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des