La SQ délivre 12 constats d’infraction aux abords des écoles

La SQ délivre 12 constats d’infraction aux abords des écoles
Maude Laberge, mairesse de Sainte-Martine et préfète de la MRC de Beauharnois-Salaberry, en compagnie de deux policierss lors D'une opération de sécurité en lien avec le retour à l'école. (Photo : (Photo - courtoisie))

Huit excès de vitesse et quatre autres infractions ont été relevés par les policiers de la MRC de Beauharnois-Salaberry lors d’opérations menées près des écoles lors de la rentrée. 

Les agents se tenaient aux abords des écoles de Sainte-Martine et Valleyfield le 1er septembre, jour de retour en classe pour les élèves du Centre de services scolaires de la Vallée-des-Tisserands. Cinq opérations de prévention et afin de s’assurer du respect du code de la sécurité routière avaient lieu.

Les policiers ont émis huit constats pour le non-respect de la limite de vitesse permise dans une zone scolaire et quatre constats pour des infractions autres.

Rappel des règles

Le retour en classe engendre le retour des autobus scolaire sur la route. On note aussi une augmentation du nombre de piétons, cyclistes et automobiles dans des secteurs précis. La Sûreté du Québec tient à rappeler certaines règles de sécurité:

  • Respectez les limites de vitesse affichées. Dans une zone scolaire, du lundi au vendredi et du mois de septembre au mois de juin, la limite de vitesse ne peut excéder 50 km/h entre 7 h et 17 h. L’amende sera doublée si l’infraction est commise à l’intérieur de la période précisée.
  • Le conducteur d’un véhicule routier ou un cycliste qui approche d’un autobus ou minibus affecté au transport d’écoliers dont les feux rouges intermittents sont en marche ou lorsqu’il est fait usage de son signal d’arrêt obligatoire doit s’immobiliser à plus de cinq mètres de l’autobus ou du minibus. De plus, il ne peut le croiser ou le dépasser que lorsque les feux rouges intermittents sont éteints et le signal d’arrêt obligatoire fermé. Aussi, il doit s’assurer qu’il peut le faire sans danger. Le nombre de points d’inaptitude attribuables à cette infraction est de neuf.
  • Lorsque la circulation est dirigée par un agent de la paix, un brigadier scolaire ou un signaleur chargé de diriger la circulation lors de travaux, toute personne doit, malgré une signalisation contraire, obéir à leurs ordres et signaux.

Le respect de la signalisation aux abords des écoles, particulièrement les zones réservées aux autobus, les zones où le stationnement est interdit et les zones de débarcadère, est plus qu’importante. Les parents qui déposent leur enfant à l’école doivent s’assurer de le faire dans un endroit sécuritaire et éviter les manœuvres imprudentes.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires