La Montérégie, championne des véhicules électriques

Par Mario Pitre

La Montérégie est la région qui compte le plus grand nombre de véhicules électriques parmi les 17 régions du Québec.

Selon les données de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) colligées par l’Association des véhicules électriques du Québec (AVÉQ), 1353 véhicules électriques en circulation sur les routes proviennent de la Montérégie.

La région vient devant la région de Montréal (807), la Capitale-Nationale (760) et les Laurentides (516) parmi les régions les plus «électromobiles». Elle vient aussi en tête des régions pour le nombre de bornes de recharge électrique (134).

Par contre, la région de la Capitale-Nationale vient en tête en termes de véhicules électriques par 10 000 habitants (10,4 %), devant Lanaudière (10,1 %) et la Montérégie (9 %).

Ces chiffres ont été dévoilés par Intact Assurances, qui a annoncé du même coup un partenariat avec l’AVÉQ, ainsi qu’une tarification spéciale pour les propriétaires de véhicules électriques assortie d’un rabais de 20 % sur leur prime d’assurance auto. L’entreprise souhaite ainsi se positionner en faveur de l’adaptation aux changements climatiques et la réduction des émissions de CO2.

Notons que ces statistiques varient rapidement; la plus récente mise à jour sur le site de l’AVEQ fait maintenant état de 5624 véhicules en circulation au Québec. Toutefois, leur répartition conserve les mêmes proportions par région, estime le porte-parole d’Intact Assurances, Alexandre Royer.

Les véhicules électriques au Québec sont à 69% hybrides rechargeables et 31%  entièrement électriques.

Longueuil en avant

En Montérégie, c’est à Longueuil que l’on dénote le plus grand nombre de véhicules électriques avec 152, suivie par Saint-Jean-sur-Richelieu (94) et Boucherville (77).

La cité longueuilloise apparaît néanmoins au 4e parmi les villes du Québec, derrière Montréal (634), Québec (629) et Laval (274).

Dans le Suroît, les véhicules électriques sont répertoriés principalement à Vaudreuil-Dorion (39), Saint-Lazare (27), Salaberry-de-Valleyfield (16) et Notre-Dame-de-l’Ile-Perrot (15).

Selon l’AVEQ, le coût des réparations des voitures hybrides fait encore hésiter les acheteurs à opter pour ce type de véhicule. Cependant, une nouvelle étude américaine de Green Car Report révèle que le coût moyen des réparations pour hybrides a diminué cette année pour une 5e année de suite. Le prix des réparations de véhicules conventionnels est cependant demeuré stable.

D’autres réparations ont cependant augmenté. Le remplacement d’un bloc-batterie par exemple, a augmenté de 11% depuis 2013.  

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires