La mission de transformer l’école Saint-Paul dans un documentaire

Valérie Gagnon - Gravité Média
La mission de transformer l’école Saint-Paul dans un documentaire
David Gauthier, réalisateur du documentaire, Ricardo Larrivée, chef cuisinier et fondateur de LAB-École, Kim Rusk, animatrice du documentaire et Pierre Thibault, architecte et fondateur de LAB-École. (Photo : Andrew Clark)

L’animatrice Kim Rusk compte sur le personnel de l’école primaire Saint-Paul, à Beauharnois, et la communauté pour réaliser les actions qui métamorphoseront l’établissement en milieu d’apprentissage plus motivant. Le processus sera immortalisé dans un documentaire.

Elle s’est basée sur les recommandations de l’organisme LAB-École qui a été fondé par Pierre Lavoie, triathlète, Pierre Thibault, architecte, et Ricardo Larrivée, chef cuisinier. La mission de LAB-École est d’être « un catalyseur d’initiatives innovantes en matière d’environnement physique, de mode de vie sain et actif, et d’alimentation à l’école ».

Kim Rusk croit qu’il est important de s’épanouir en tant qu’humain en milieu scolaire.

« Une école de rêve c’est un milieu où il est motivant d’être. C’est un projet de collaboration et de communauté qui s’implique. […] Le personnel investit beaucoup de son temps dans l’amélioration de l’école », fait valoir l’animatrice, lors d’une journée de tournage qui se déroulait le mercredi 6 novembre.

Une équipe de Bell Média était sur les lieux pour capter sur le vif les discussions avec les élèves et des enseignants. Les trois fondateurs de LAB-école participaient aux échanges. Un groupe de 11 élèves de la 2e à la 6e année a été créé pour ouvrir une discussion à une table ronde avec eux.

Classe extérieure

C’est à la suite d’une initiative de deux parents qui ont aménagé une classe extérieure que l’école a retenu l’attention de Mme Rusk. Récemment, un des parents, Marc Lupien, a procédé à l’achat des matériaux, à la création du design et l’assemblage des pièces pour réaliser l’idée de classe en plein air de Mélanie Gignac. François Audy a aussi prêté main-forte.

La classe jumelée semi-flexible des enseignantes Audrey Sauvé-Dumouchel et Jasmine Labrecque a aussi été remarquée par Kim Rusk. Pour poursuivre leur volonté d’offrir une classe complètement flexible, elles ont été invitées à visiter un local scolaire dans la région de Québec pour avoir un exemple d’aménagement.

Les projets

Parmi les idées à réaliser, on retrouve une classe traditionnelle qui sera adaptée aux besoins des écoliers; déménager la bibliothèque; relocaliser la maternelle quatre ans; et développer une aire de repas pour le dîner. Mettre en valeur la cour d’école figure aussi dans les cartons.

En quête de dons

Pour concrétiser le tout, une collecte de fonds est en cours. Il est possible de faire un don en argent au : https://donecole.csvt.qc.ca/005-saint-paul/. L’objectif est de 10 000$.

Diffusion

Les élèves et le personnel enseignant seront suivis par la production jusqu’en juin afin de voir l’évolution de la transformation. La diffusion du documentaire réalisé par David Gauthier est prévue à l’automne 2020 à Canal Vie.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des