La jeunesse s’impose aux Championnats provinciaux de curling

La jeunesse s’impose aux Championnats provinciaux de curling
Équipe Verreault célèbre sa victoire en finale provinciale de curling féminin. (Photo : (Photo Journal Saint-François - Pierre Langevin))

 

Un vent jeunesse a balayé les Championnats provinciaux de curling disputés à Valleyfield. Le joueur le plus vieux à avoir remporté les Scotties ou le Tankard est âgé de 32 ans.

Un véritable duel d’échecs a opposé Équipe Verreault à Équipe St-Georges en finale féminine. En bout de ligne, la première a volé un point au huitième bout puis a forcé sa rivale au coup parfait pour l’emporter 3-1. «Il n’y a pas de mots pour décrire ce que je ressens présentement, a indiqué la skip Noémie Verreault. Ça fait 25 ans que je joue pour ça. On a une super saison; cette victoire est un point d’exclamation. »

Elle a avoué que son équipe de Chicoutimi, Glenmore et Trois-Rivières préféraient jouer un curling plus offensif. Mais ses adversaires ne lui permettaient pas de « faire les shots ». Mais la porte s’est entrouverte au 8e bout, ce qui s’est avéré le moment clef de la victoire à son avis.

La capitaine de l’équipe, complétée par Alanna et Jill Routledge et Marie-Pier Côté, qui s’est qualifiée pour les Scotties à Moose Jaw le mois prochain avait un allié particulier. Elle a longtemps joué avec Simon Hébert, qu’elle qualifie de deuxième père. Le Zotiquien dirigeait l’équipe junior masculine en Colombie-Britannique, mais il a suivi ce qui se déroulait à l’aréna Salaberry avec attention. « Il m’a appelée après la demi-finale et il m’a donné des conseils comme un papa le ferait, a-t-elle indiqué. Il a suivi le match et j’ai su qu’il avait les larmes aux yeux. »

 

Gros 5e bout pour Équipe Bédard

Le skip Alek Bédardd rêvait d’une participation au Brier depuis son tout jeune âge. (Photo Journal Saint-François – Pierre Langevin)

Chez les hommes, les deux plus jeunes équipes inscrites se livraient l’ultime duel. Championne junior en 2018, Équipe Bédard a eu le dessus sur les champions juniors de l’an dernier, Équipe Roberge. « Au curling, on dit que la jeunesse fait la différence, a convenu le capitaine Alek Bédard. Souvent les jeunes ont la puissance, mais les joueurs plus vieux ont la stratégie. On a su jouer du gros curling cette semaine. »

C’est au 5e bout que le quatuor en provenance de Boucherville et Glenmore a commencé à mettre son emprise sur la partie. Elle a inscrit trois points pour se forger une priorité de 5-2. Bédard et ses acolytes ont ensuite empêché toutes chances de remontée pour inscrire une victoire de 7-2 en neuf bouts.

« Les deux équipes ont fait des erreurs, a analysé le skip de 22 ans. Ce qui a fait la différence c’est qu’on a été en mesure de capitaliser. »

Depuis sa tendre jeunesse, il rêve de participer au Brier. Il a mérité cette chance alors qu’il participera au Brier à Kingston le mois prochain avec ses équipiers Bradley Lequin, Émile Asselin et Louis Quevillon. Alek Bédard avait déjà hâte de se retrouver sur la glace avec les meilleurs curleurs au monde.

Un succès

L’organisation des Championnats provinciaux de curling 2020 à Valleyfield s’annonce pour être un succès. Le président du comité organisateur, Pier-Luc Trépanier, dans un bilan provisoire, a indiqué que les chiffres allaient ressembler à ceux de 2016, voire être légèrement supérieurs. Ces chiffres, ils concernent l’assistance aux séances et les ventes au bar ainsi qu’aux tirages moitié-moitié. « La réponse est très bonne, avouait-il. Il doit y avoir entre 300 et 350 personnes pour les finales, ce qui est très bon. À première vue, on est ultra satisfait. »

Déjà, le moulin à rumeurs lance l’année 2024 pour le retour de ces compétitions à Valleyfield. M. Trépanier a rappelé qu’une telle organisation nécessitait beaucoup d’investissement financier et humain. « On compte sur un comité qui est en place depuis mars dernier, rappelle-t-il. Il faut aussi que la Ville embarque comme elle l’a fait cette année. Sans compter sur les bénévoles et les commanditaires. On va prendre le temps avant d’accepter le mandat. »

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des