La Garde côtière auxiliaire complète une autre saison

Par Mario Pitre
La Garde côtière auxiliaire complète une autre saison
Les bénévoles de la Garde côtière auxiliaire sont notamment intervenus au début de septembre pour venir en aide à deux adeptes de motomarine en détresse sur le lac Saint-François. (Photo : Gracieuseté)

L’unité de la Garde côtière auxiliaire de Salaberry-de-Valleyfield vient de compléter une autre saison d‘activité, lors de laquelle ses 21 bénévoles ont effectué quelque 200 interventions depuis mai dernier sur le lac Saint-François.

Les responsables ont profité de l’assemblée générale tenue le jeudi 3 octobre pour dresser le bilan de la dernière saison. Basée à la Marina de Valleyfield, l’unité 9 de la GCA était en opération de mai à octobre, 24 heures par jour, sept jours par semaine, selon le porte-parole Jean-Pierre Rancourt.
D’une part, ce bilan fait état de 43 demandes d’intervention en provenance du Centre de recherche et sauvetage pour des situations d’urgence ou de plaisanciers en détresse, avec un temps de réponse de 6 :52 minutes. L’une de celles-ci s’est d’ailleurs déroulée au début de septembre, alors qu’un homme et une femme au volant de leurs motomarines ont été surpris par des vents forts et emportés par les vagues. Ils ont finalement été secourus avec la collaboration des pompiers campivallensiens et des ambulanciers de la CETAM, alors qu’ils frôlaient l’état d’hypothermie.
Les bénévoles de la Garde côtière auxiliaire ont aussi mené 94 patrouilles de surveillance sur le lac Saint-François, de même que deux exercices en partenariat avec la Garde côtière canadienne, la GRC, la Sûreté du Québec et les services de sécurité incendie de Valleyfield, Saint-Zotique et Sainte-Barbe.
Lors de leurs patrouilles, ils ont effectué 71 inspections de courtoisie visant à s’assurer de la sécurité des embarcations. À cela se sont ajoutées cinq patrouilles lors d’événements spéciaux, notamment aux Régates de Valleyfield.
Nouveau commandant
Par ailleurs, l’assemblée générale a aussi été l’occasion de procéder au changement de la garde au commandement de l’unité. Le nouveau commandant, Roch Laliberté, succède à Richard Labranche, qui a été d’une aide précieuse dans le développement de l’unité au cours des quatre dernières années, alors que celle-ci est passée de 5 à 21 membres.

Le directeur de zone de la GCA, Guy Brière, a accueilli le nouveau commandant, Roch Laliberté, en présence du commandant sortant, Richard Labranche. (Photo Journal Saint-François Gracieuseté)
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des