La fin pour Tom Huganir dans le «Busted Prop» F-69

Par Denis Bourbonnais
La fin pour Tom Huganir dans le «Busted Prop» F-69
C’est la fin de l’association entre Tom Huganir et son père John avec l’écurie «Busted Prop Racing» F-69 de la classe Formule 2500. (Photo : (Photo d'archives: Journal Saint-François - Pierre Langevin))

MOTONAUTISME.  Pour l’auteur de ces lignes, il s’agit d’une dernière chronique «Entre les bouées…» avant les vacances, un «road trip» de deux semaines qui passera par 7 ou 8 villes américaines et qui sera culminée bien évidemment par une visite à Détroit où la Ligue de Régates d’Hydroplanes aura 3 classes au programme, Grand Prix, Hydro 350 et Jersey Speed Skiff. Voici donc les dernières informations obtenues à la suite des dernières régates du circuit motonautique à North Tonawanda (N.Y.).

La fin pour «Johnny Douche»

Les rumeurs sont bien fondées : Tom Huganir, notre «Johnny Douche» national, a fait son dernier tour de piste à bord du «Busted Prop Racing» F-69 et c’est aux Régates de Valleyfield qu’il aura conduit l’embarcation propriété de son père John Huganir pour la dernière fois. La nouvelle a été confirmée au «Journal Saint-François» par son équipier de longue date, Steve Armstrong, qui a été le seul conducteur à North Tonawanda (N.Y.) et qui tournera la page aux Régates de Beauharnois, les 7-8 septembre.

Steve Armstrong pilotera le «Busted Prop Racing» F-69 pour la dernière fois aux Régates de Beauharnois. (Photo: Pierre Langevin)

«Nous l’avons appris jeudi soir, juste avant les Régates de North Tonawanda. Je ne suis pas au courant des détails entourant cette décision. Tom ne pilotera plus ce bateau et c’est moi qui fera la dernière sortie à Beauharnois», a indiqué le coureur de Brockville (Ontario), qui devient agent libre en prévision de la prochaine saison.

Tom Huganir, qui a réalisé son rêve en remportant la finale de la Formule 2500 à Valleyfield l’année dernière, n’a pas retourné les demandes écrites du Journal. Son épouse Ashley a pour sa part fait savoir qu’une annonce est prévue vendredi de cette semaine. La coque sera-t-elle mise en vente? Y aura-t-il un nouveau pilote à bord du «F-69» en 2020? C’est à suivre…

Superman Kennedy

L’annonceur sur le site des Régates de North Tonawanda (N.Y.), Dick Delsener, a trouvé un nouveau prénom à Brandon Kennedy lors des finales disputées dimanche dernier sur la rivière Niagara. «Superman» Kennedy en a impressionné plus d’un après avoir fait une embardée à bord de son embarcation de la classe «Jersey Speed Skiff» (JS-14), qui a coulé à pic lorsque le bateau a piqué dans le creux d’une vague.

Peu de temps après avoir vu son bateau de classe Jersey Speed Skiff couler à pic, Brandon «Superman» Kennedy a remporté la finale en Hydro 350 et il est monté sur le podium de la classe Grand Prix à North Tonawanda. (Photo: Mike Hendrickson)

Assurant le personnel médical sur place qu’il n’était pas blessé, quelques minutes après avoir remonté à la surface avec son navigateur Mason McClure, Brandon est allé prendre sa place dans le cockpit du «Penzoil» H-300 en vue de la course ultime de la classe Hydro 350. «Superman» a fait rien de moins que décrocher la victoire dans la finale devant Dylan Runne (H-12) et Kent Henderson (H-777). Pas encore rassasié, Brandon a embarqué dans son «Team H8 Cancer» GP-25 pour prendre le départ dans la finale de la classe Grand Prix. Possédant le couloir intérieur, «Superman» est sorti du virage initial en premier mais un crochet a ralenti son allure. Arrêté momentanément, Brandon a relancé son bolide pour aller cueillir la 3e position et monter sur le podium. Oui, Superman est toujours en vie…

King et King en tête du classement

Les courses au championnat sont des plus serrées en HRL et deux des 5 classes officielles sont menées par un membre de la famille King. Le père, Jimmy, occupe le haut du classement de la classe Grand Prix avec 397 points dans le «Steeler» GP-777. Avec deux fins de semaine à venir aux Régates de Détroit et de Beauharnois, il détient une avance de 33 points sur Brandon Kennedy, le champion défendant (GP-25, 364 points), suivi de Douglas Rapp (GP-79, 335 points), Ken Brodie II (GP-50, 309 points) et Mike Monahan (GP-35, 297 points).

Bobby King mène le classement de la Formule 2500 avec le «Tenacity» F-92, 38 points devant Scott Liddycoat (F-63). (Photo: Pierre Langevin)

Le fils, Bobby King, reste au sommet du championnat de la Formule 2500 dans le «Tenacity» F-92 d’Alfred Thompson. Fort d’une récolte de 414 points, le coureur du Michigan voit dans son rétroviseur le pilote du «SLR Racing» F-63, Scott Liddycoat (376 points), suivi de Steve Armstrong (F-69, 366 points), Tyler Kaddatz (F-519, 361 points), John Shaw/Doug Martin (F-33, 356 points) et Marc Lalonde (F-751, 298 points). Les bateaux F-2500 retourneront à l’eau uniquement aux Régates de Beauharnois, les 7-8 septembre.

Jimmy King, vainqueur à Valleyfield et North Tonawanda dans le «Steeler» GP-777, devance Brandon Kennedy (GP-25) par 33 points en tête du championnat 2019 en Grand Prix. (Photo: Pierre Langevin)

La classe Hydro 350 demeure la plus compétitive puisque seulement 16 points séparent les 4 premières équipes. Dylan Runne (H-12, 482 points) n’a que 11 points de priorité sur Donny Allen (H-14, 471) tandis que Nicolas Rousse (H-799, 469 points) et Kent Henderson (H-777, 466 points) sont à la portée du titre avec deux événements à compléter en 2019. Yannick Léger (H-21) vient au 5e rang avec 446 points et Andrew Tate/Brandon Kennedy (H-300) sont à 81 points de la tête.

Dominic et Derek Demers (S-44) ont des chances de rattraper le meneur de la classe 2,5 litres, Richard Wilhelm (S-404), malgré leur disqualification à Valleyfield. (Photo: HRL)

Dans la classe 2,5 litres, Derek/Dominic Demers (S-44, 360 points) accusent un retard de 49 points sur Richard Wilhelm (S-404, 409 points), principalement en raison de la disqualification pour modification illégale au moteur à Valleyfield. A Beauharnois, la 3e position sera à l’enjeu pour Yves Villeneuve (S-6, 313 points), Ryan Slate (S-49, 273 points) et Alex Tremblay (S-29, 214). En Jersey Speed Skiff, Tom Pakradooni (JS-7, 317 points) s’éloigne devant Davey Greenlaw (JS-99, 199 points), Michael Hendrickson (JS-61, 148) Louis-Alexandre Bilodeau (JS-30, 136), Samuel Tremblay (JS-48, 91) et Brandon Kennedy (JS-14, 83).

Les Lupton à Détroit et Beauharnois

Pour ceux qui se demandent si la famille Lupton compte participer aux deux derniers rendez-vous de la saison, le «Miss New Zealand II» GP-577 devrait être à Détroit et Beauharnois. Il s’agirait possiblement du seul bateau GP à finir la saison, le «Miss New Zealand» GP-57 et le «Miss Waverly» de David Alexander étant toujours en réparation. La classe GP devrait réunir une dizaine de bateaux avec l’ajout du «Schaller Racing» GP-39 qui sera piloté par Scott Liddycoat.

Seulement 16 points séparent le meneur Dylan Runne (H-12) de son 3e poursuivant dans la compétitive classe Hydro 350. (Photo: Pierre Langevin)
Partager cet article

2
Laisser un commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Rod WindoverLouise Anne Marie CLEMENTS Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récent plus ancien most voted
Me notifier des
Louise Anne Marie CLEMENTS
Guest
Louise Anne Marie CLEMENTS

Bon article merci pour les nouvelle de HRL.

Rod Windover
Guest

Great round up of news on drivers and the classes of HRL racing league for this season. Thanks. Please keep up the good work!