Sports
Soccer

Intraitables Pionnières de Soulanges en soccer intérieur!

le mardi 09 avril 2019
Modifié à 12 h 46 min le 09 avril 2019
Par Denis Bourbonnais

dbourbonnais@gravitemedia.com

FUTSAL.  Les Pionnières de l’école secondaire Soulanges ont poursuivi leur domination totale dans la discipline du futsal et elles ont complété une 2e saison sans subir la défaite, le week-end dernier, pour s’assurer d’un second championnat de suite dans la Ligue scolaire du Lac Saint-Louis. Les filles âgées de 15 et 16 ans ont eu raison des porte-couleurs du Collège Stanislas de Montréal par la marque de 3-2 pour s’approprier le titre des séries dans la catégorie juvénile, division 3. Auparavant, elles avaient remporté une victoire au pointage de 5-1 en quart-de-finale contre l’école du Chêne-Bleu à Pincourt et une autre par le compte de 11-5 face au Collège Charlemagne de Pierrefonds lors de la demi-finale. Les Pionnières ont suivi à nouveau un parcours sans faille de 15 victoires et aucun revers en 2018-2019, incluant les trois rencontres des séries, pour porter leur fiche immaculée à 30 gains consécutifs. Au cours de cette 2e saison parfaite en soccer intérieur à 4 joueuses et une gardienne de but, les filles de l’établissement d’enseignement de Saint-Polycarpe ont marqué 122 buts et elles n’ont alloué que 20 buts. Les Soulangeoises ont été dirigées d’une main de maître par l’entraîneur Pierre-Alexandre Lepage qui a largement contribué à cette autre conquête d’une bannière attribuée aux championnes régionales du Lac Saint-Louis au sein de la Fédération du sport étudiant québécois (RSEQ). «Nous sommes très fiers de notre championnat», a-t-il exprimé. Le «coach» attribue les succès de ses protégées au travail d’équipe et au respect des lignes directrices du système de jeu. La gardienne de but Naomie Rioux a continué d’exhiber une tenue irréprochable devant le filet, augmentant ainsi le niveau de difficulté des opposantes de l’école secondaire Soulanges à compter des buts. A l’attaque, Marie-Jeanne Trifiro est demeurée une menace à chaque présence et elle a planché sur le rendement de sa première saison où elle avait fait ses débuts comme talent exceptionnel à l’âge de 14 ans. Marie-Jeanne et Noémie Rioux étaient les deux seules revenantes de l’édition championne parmi les 8 membres de l’équipe actuelle. Le futsal, né de l’association des mots football de salle, est pratiqué de façon organisée au Québec depuis 2014.

Dernières nouvelles