Actualités
culture

Heather Diodati partage son art et répand la gentillesse

mercredi le 09 février 2022
Modifié à
Par Yanick Michaud

ymichaud@gravitemedia.com

Heather Diodati a pour but de redonner un peu à sa communauté tout simplement en mettant un sourire sur le visage des gens qui trouveront une de ses petites peintures colorées et qui auront comme choix de la garder ou de la donner en cadeau à un autre. (Photo Journal Saint-François – Denis Germain)

Heather Diodati est une artiste au grand cœur et sa mission de répandre le bonheur prendra son véritable envol le 12 mars lors de la journée du Art and Found Day.

« J’ai toujours voulu faire quelque chose de différent pour la communauté. Je n’ai jamais voulu vendre mes œuvres, mais je voulais faire plaisir aux gens. Alors le 12 mars, je vais prendre part pour la première fois au Art and Found Day », dévoile celle qui exerce l’art depuis qu’elle a 8 ans.

Le mouvement mondial Art and Found Day a été créé par l’artiste torontoise Courtney Senior il y a quelques années lorsque son père est décédé subitement dans un accident. Elle a pensé partager les œuvres que son père adorait, le 12 mars, jours de l’anniversaire de celui qui encourageait sa fille à persévérer dans sa passion de la peinture. Elle emballe alors ses toiles et les laissent au gré du hasard, disséminées dans la ville afin que des gens les trouvent et puissent à leur tour apprécier son talent.

Lors de la seconde édition en 2022, Heather Diodati, 68 ans, fera la même chose à Salaberry-de-Valleyfield.

Un mouvement international

La dame qui peint depuis qu’elle a 16 ans, mais qui a récemment découvert la sculpture ne sera pas la seule à embrasser ce mouvement altruiste. Actuellement, 444 artistes dans 45 pays ont décidé d’emboîter le pas. « Mes toiles seront emballées et laissées dans la ville, les parcs, les bancs publics. Il y en aura peut-être dans les banques, les restaurants, au centre d’achat. J’espère que les gens vont les trouver et apprécier », explique celle qui s’exprime grâce à son pinceau et son merveilleux talent.

Ses toiles sont merveilleuses et lumineuses. Elles sont colorées et mettent un baume en cette période de morosité pandémique. « Je m’intéresse particulièrement à la peinture de paysages terrestres, de paysages marins et de couchers de soleil, mais aussi à la peinture d’oiseaux, d’animaux, et d’abstraits », dévoile celle qui a toujours adoré l’artisanat, les bijoux.

Une artiste inspirée

Versatile, Heather Diodati a aussi fait de la danse ballroom de compétition pendant de nombreuses années. Professeur de Zumba et de cardioboxe à une certaine, le soixantenaire est infatigable. « Je me lève à 5 h du matin et je peins jusqu’à 8 h, avant de déjeuner. Même le week-end. Après je me fais un café. Le matin ça m’inspire », rigole la joviale artiste qui croit être actuellement la seule Campivallensienne à participer au Art and Found Day. « J’invite d’autres artistes de la région à participer au plaisir de faire connaître leurs talents en laissant ainsi des œuvres qui viendront égayer la maison de ceux et celles qui les trouveront. »

Les résidents de Salaberry-de-Valleyfield devront garder l’œil ouvert dès le 12 mars et surveiller autour d’eux la présence possible de colis emballés, puisque l’un deux pourrait contenir une œuvre signée Diodati ! (Photo Journal Saint-François – Denis Germain)

Dernières nouvelles