Fin d’année décevante pour les Braves de Valleyfield

Par Denis Bourbonnais
Fin d’année décevante pour les Braves de Valleyfield
Jacob Lapierre a poursuivi sur sa lancée offensive et il a réussi deux buts dans la défaite des Braves (6-3) face aux Prédateurs de Saint-Gabriel-de-Brandon, jeudi soir à l’aréna Salaberry. (Photo : (Photo: Journal Saint-François – Pierre Langevin) )

HOCKEY JUNIOR. Les Braves de Valleyfield ont complété l’année 2018 sur une note discordante en subissant une défaite au pointage de 6-3 face aux Prédateurs de Saint-Gabriel-de-Brandon, jeudi soir à l’aréna Salaberry, devant une foule annoncée de 527 spectateurs.

Les troupiers de l’entraîneur-chef David Rochon ont joué du hockey de rattrapage durant la majeure partie de la soirée et ils n’ont jamais été en mesure renverser la vapeur contre une équipe nettement plus opportuniste dans cette rencontre, la dernière avant le 4 janvier 2019 pour les Braves.

Derek Dicaire a souligné son retour du Défi mondial Junior A en Alberta quand il a marqué son 16e but de la saison sur le jeu de puissance, aidé d’Étienne Caron et Jordan Rochon à 8 :34 de la période initiale. Les visiteurs n’ont mis que 64 secondes pour riposter alors que Samy Hudon-Rousseau (3e)  a surpris les Braves lors d’une percée en désavantage numérique . Les Prédateurs ont d’ailleurs doublé leur priorité grâce au 19e  filet de Philippe Arsenault à la 13e minute de l’engagement et ils n’ont jamais tiré de l’arrière par la suite.

Les Braves ont nivelé les chances, à nouveau sur l’attaque massive, à la 7e minute du 2e tiers lorsque Jacob Lapierre (23e) a battu le gardien Olivier Chalifour en décochant un tir des poignets sans avertissement. Toutefois, les Prédateurs ont répliqué une fois de plus dans le temps de le dire et Philippe Arsenault (20e) a ajouté son 2e peu après, à 8:41, sur un lancer que Vincent Paquette aurait sûrement aimé revoir. Les Braves ont été menaçants pendant le reste de la période et ils ont dominé dans le chiffre des lancers, 16-4, mais ils n’ont jamais pu solutionner le cerbère de 20 ans Olivier Chalifour.

Au dernier vingt, Olivier Lemire (3e) et Vincent Blanchette (21e), le dernier sur une brillante pièce de jeu individuelle, ont porté le score à 5-2 avec un peu plus de 7 minutes d’écoulées dans la période. Vincent Paquette, qui avait été solide sur la route à ses deux dernières sorties, a accordé un 5e  but sur 19 tirs et il a cédé sa place à Marc-Antoine Bérubé-Jalbert.

L’attaque à cinq des Braves a redonné espoir aux locaux à mi-chemin dans la période lorsque Jacob Lapierre (24e) y est allé de son 2e de la rencontre, encore avec la complicité du capitaine Samuel Richard. Il s’agissait d’un 3e but en supériorité numérique pour les Braves, qui n’ont jamais été en mesure de compter à forces égales. Les Campivallensiens se sont ensuite butés à Olivier Chalifour et Samy Houde-Rousseau a fermé les livres en logeant la rondelle dans une cage déserte à 17:51.

Les Braves, qui ont eu le dessus dans les lancers (34-23), ont terminé le match avec «3 en 8» en avantage numérique comparativement à «1 en 3» du côté des Prédateurs. Nicolas Desgroseilliers, Xavier Grier, Shane Ford et Nathan Babin étaient tous absents pour cause de blessure. Le défenseur Zachary Fauteux-Smith a disputé un premier match en provenance du réseau scolaire.

«Le résultat est décevant car c’est une équipe qui était à notre portée au classement. Nous avons obtenu seulement 1 point sur une possibilité de 8 contre les Prédateurs cette saison. Ça conclut un mois qui a été en-dessous de nos espérances», a commenté l’entraîneur David Rochon.

Le «coach» devait souligner que ses ouailles ont eu tendance à chercher le jeu parfait. «On voulait en faire un peu trop au lieu de s’en tenir aux choses simples. Nous avons obtenu 34 lancers et un grand nombre étaient de qualité mais on aurait pu en avoir davantage, si on n’avaitt fait moins de jeux ‘’fancy’’. 3 buts, ce n’est pas assez dans cette ligue et on n’a pas trouvé une façon de gagner. Les gars ont respecté les consignes défensivement en n’accordant que 23 lancers, sauf que nous avons manqué de flair offensif», d’analyser l’entraîneur.

Les Braves seront en pause pour la période des fêtes et ils reprendront le collier à Montréal-Nord le vendredi 4 janvier 2019. Leur prochain match local aura lieu le vendredi 11 janvier, au lendemain de la date limite des transactions dans la LHJAAAQ.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Robert Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récent plus ancien most voted
Me notifier des
Robert
Guest
Robert

J’aime la citation du coach « 3 buts ce n’est pas assez dans cette ligue »