Faux départ coûteux

Par Denis Bourbonnais
Faux départ coûteux
Les joueurs des Grenadiers de Châteauguay n’ont pu cacher leur déception à la suite de leur défaite en finale de la Coupe Telus

RIVIÈRE-DU-LOUP – Le sort réservé aux athlètes dans le monde du sport est parfois cruel et l’organisation des Grenadiers de Châteauguay midget AAA en sait quelques chose.

Pour une seconde année consécutive, les champions québécois sont venus à une victoire près de soulever la Coupe Telus, emblématique de la suprématie du hockey midget canadien, dimanche à Rivière-du-Loup. Les protégés de l’entraîneur-chef Steve Hartley se sont inclinés en finale devant les Young Nationals de Toronto, une année après la défaite crève-cœur subie par les Grenadiers en 3e prolongation à pareille date l’an dernier.

Un mauvais départ a coûté le championnat national à la formation châteauguoise, qui a perdu le match ultime au pointage de 6-2. Les Grenadiers n’ont pu se remettre d’une flambée de 4 buts consécutifs de leurs opposants ontariens dès la période initiale. Les champions québécois sont revenus dans la partie grâce à des buts du Campivallensien William Poirier au 2e engagement et de Maxime Comptois, au 3e vingt. Toutefois, les Grenadiers n’ont jamais pu percer la muraille du gardien Dalton Ewing par la suite et deux filets comptés par les Young Nationals dans une cage déserte ont mis fin à leurs espoirs.

Les Grenadiers, qui ont dominé au chapitre des lancers (37-30), ont bien failli réduire l’écart à un seul but à mi-chemin en 3e période quand le défenseur Marc-Olivier Duquette a touché la barre horizontale. Malgré leurs attaques répétées jusqu’au son de la sirène, les Grenadiers ont dû se rendre à l’évidence que ce n’était pas leur journée. Plus tôt dans la ronde préliminaire, ils avaient défait les Young Nationals de Toronto, 4-1.

Kyle Jessiman, qui a accordé 4 buts sur 11 lancers en première période, a cédé sa place à Mikael Recine. Ce dernier a ensuite repoussé les 15 rondelles dirigées vers lui. Médaillés d’argent pour une 2e année de suite, les Grenadiers ont tout de même pu quitter la patinoire du Centre Premier Tech la tête haute.

Si la médaille d’or a échappé au Québec pour une 14e année consécutive, les Grenadiers peuvent s’enorgueillir d’avoir atteint la finale de la Coupe Telus avec un groupe qui incluait 9 jeunes joueurs âgés de 15 ans. Parmi ceux-ci, Maxime Comptois a terminé au 2e rang des marqueurs du tournoi avec une récolte de 16 points (7-9) en 7 rencontres.

Chez les joueurs de l’Association Beauval, William Poirier (2 buts, 1 passe), William Leblanc (2-0), Nicolas Degroseillers (1-1), Marc-Olivier Duquette (1-1) et Jordan Levac (0-1) ont tous noirci la feuille de pointage. Le centre de Saint-Polycarpe souhaitait pouvoir soulever la Coupe Telus une année après avoir vu son frère Samuel Levac baisser pavillon de façon crève-cœur lors de la finale 2014 mais les «dieux du hockey» ont décidé autrement.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des