Actualités
Art de vivre

Faire le choix d’être une famille nomade et heureuse

mercredi le 20 octobre 2021
Modifié à 0 h 00 min le 20 octobre 2021
Par Yanick Michaud

Les membres de la famille nomade Mon Espace Famille contemplent la possibilité de partir pour le début de leur seconde année en mettant le cap sur la Floride pour l’hiver en empruntant la Côte Est. (Photo : Journal Saint-François – Yanick Michaud)

Près d’un an après leur premier départ qui les a menés dans l’Ouest canadien, les six membres de Mon Espace Famille se préparent pour un second périple qui les mènera… à l’aventure. Une fois de plus.

« En fait, nous sommes en attente des détails concernant l’ouverture des frontières avec les États-Unis. Nous voulions voir la Côte Est. Mais avec la pandémie, nous avons dû rester au Canada pour notre première année. C’était merveilleux. Mais nous aimerions explorer ailleurs, voir le plus de choses possible », disent Vicky et Alex, parents de Dominick 12 ans, Gabriel 9 ans, Olivier 8 ans et Raphaël 5 ans.

L’année dernière cette famille de Saint-Clet a décidé de tout vendre, maison, biens matériels et de convertir un autobus scolaire afin de vivre la vie de voyageurs nomades. Lassés de la routine ils font du slow traveling. « Et nous ne regrettons rien. En fait, pas toujours. Il y a des journées où on se demande ce qu’on a fait. Mais quand on vit des expériences merveilleuses, elles sont décuplées. C’est incroyable ce que nous voyons. Les gens disent que nous sommes chanceux. Mais non. On a fait des choix. On a décidé de le faire. De vivre à six dans un autobus transformé en maison », disent Vicky et Alex qui ont fait des rencontres inoubliables.

Tenter de transmettre sa passion

Vicky Ringuette qui s’est transformée en influenceuse transmet sa passion. « Mais les photos ne sont jamais représentatives de ce que nous voyons. Sur l’Île de Vancouver on a vu des choses que nous ne pourrons oublier. On comprend que des gens puissent décider d’y vivre le reste de leur vie. Mais nous, on décide de bouger », plaide la voyageuse qui a posé ses pénates pour quelques semaines à Valleyfield.

Alex, qui se retrouve derrière le volant de l’engin familial a décrit la route du retour qui a permis à la famille de voir les plus grandes villes de l’Ouest et des Prairies. « On a voyagé pas mal. On a vu les Rocheuses, Banff, Saskatoon. On arrête, on prend notre temps. Il n’y a pas d’horaire », relate celui qui défait ses peurs et ses barrières en même temps qu’il avale les kilomètres de route.

Les membres de Mon Espace Famille vont entreprendre leur deuxième année sur la route vers le début novembre non sans avoir offert à la population de les rencontrer. « Le 30 octobre à 13 à la salle communautaire de Saint-Clet*, nous prononcerons une conférence. Les gens pourront voir l’autobus. Le visiter, regarder nos photos, poser des questions. On prône ce mode de vie et nous voulons que les gens comprennent que c’est possible », concluent les aventuriers qui n’ont pas fini d’en avoir plein la vue.

*Il faut réserver pour la conférence, car les places sont limitées.

Des images enivrantes 

(Photos Gracieuseté ; Mon Espace Famille)

 

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous