Encore des zones considérées inondables autour du lac Saint-François

Par Mario Pitre
Encore des zones considérées inondables autour du lac Saint-François
À Salaberry-de-Valleyfield, le parc Sauvé et le parc Marcil sont considérés en zone inondable. (Photo : Ministère des Affaires municipales et de l’Habitation)

Plusieurs secteurs riverains du lac Saint-François demeurent toujours considérés en zone inondable dans la nouvelle carte publiée par le ministère des Affaires municipales concernant le décret instituant une zone d’intervention spéciale (ZIS).
Le décret instituant la nouvelle zone a été adopté le lundi 15 juillet par le ministère, à la suite des recommandations du public faites lors des assemblées de consultation qui se sont tenues le 4 juillet dernier, dont celle au Château Vaudreuil.
D’après les informations que nous avons obtenues auprès du ministère, cette version a été ajustée à partir des images de télédétection satellitaire utilisées en superposant les images de 2017 et celles de 2019. «Ainsi, seul le territoire saisi à la fois en 2017 et en 2019 a été retenu. De plus, les informations transmises par Hydro-Québec ont aussi été utilisées pour accroître la précision des données retenues», indique le porte-parole, Sébastien Gariépy.
Selon le ministère, 783 municipalités du Québec sont maintenant visées par la ZIS. Les zones visées font l’objet d’un moratoire sur la construction de nouveaux bâtiments et la reconstruction de bâtiments détruits par une inondation. La ZIS s’applique sur l’ensemble des zones inondables 0-20 ans et sur le territoire inondé lors des crues printanières de 2017 et de 2019 tel que délimité par le gouvernement du Québec.
Ainsi, il est curieux de voir qu’à Salaberry-de-Valleyfield, le territoire du parc Delpha-Sauvé, celui du parc Marcil, une partie du secteur des Travaux publics et la propriété de la résidence Château Bellevue sont considérés en zone inondable.
C’est sans compter que le parc Sauvé y est rebaptisé «parc Victoria», que l’entrée du parc y est affublée du nom de «Batoche», et que Bellerive se situe rue Victoria.
Dans une publication Facebook, le maire Miguel Lemieux s’est dit étonné par cette nouvelle cartographie.« Malgré le fait qu’aucun terrain développable ou développé de notre ville ne fasse partie des trois critères établis… de larges portions de notre territoire demeurent encore assujetties à la ZIS. Selon des informations préliminaires, il s’agirait d’une carte ajustée, mais non finale. Des ajustements seraient donc effectués progressivement d’ici au 19 août, date finale pour l’adoption du décret», écrit M. Lemieux.
Par ailleurs, à Saint-Stanislas-de-Kostka, une partie des secteurs de Hungry Bay et de Baie des brises demeurent toujours inclus en zone inondable, alors qu’elles n’ont pas été inondées en 2019, en 2017, ni au cours des 20 dernières années, selon la mairesse Caroline Huot.
« Nous considérons que cette délimitation par rapport à notre territoire ne reflète pas la réalité et c’est pourquoi nous ferons tout en notre pouvoir pour faire valoir notre position au ministère (MAMH) jusqu’au 19 aout 2019 prochain.»
Soulanges
Il en est de même pour certains secteurs riverains de Saint-Zotique, de Les Coteaux et de Coteau-du-Lac, là où de nombreuses propriétés riveraines situées à l’est et à l’ouest du pont Mgr-Langlois, et même l’hôtel de ville, demeurent en zone inondable.

À Coteau-du-Lac, plusieurs propriétés riveraines sont aussi considérées en zone inondable. Photo (Ministère des Affaires municipales et de l’Habitation)

Le préfet de la MRC de Vaudreuil-Soulanges et maire de Rivière-Beaudette, Patrick Bousez, admet qu’il existe encore beaucoup d’erreurs qui sèment la confusion chez plusieurs, mais qu’il s’agit d’une «nette amélioration… Soyez assurés que toutes les Municipalités de Vaudreuil-Soulanges travaillent d’arrache-pied afin de faire corriger les erreurs. Une simple consultation de quelques jours aurait tellement pu éviter tous ces ennuis pour nos citoyens et nos municipalités.»
Le préfet salue néanmoins le courage du gouvernement pour l’émission du décret. Incidemment, les députés Claude Reid et Marilyne Picard sont vivement interpellés afin que le ministère apporte les derniers correctifs souhaités.

Partager cet article

2
Laisser un commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Lyne loiselleDenis chiasson Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récent plus ancien most voted
Me notifier des
Denis chiasson
Guest
Denis chiasson

Il semble que les fonctionnaires du gouvernement devraient venir faire un tour à Salaberry-de-Valleyfield afin de connaître la ville .

Lyne loiselle
Guest
Lyne loiselle

Grande ile aussi jamais innonder depuis 25 ans qu ont y est c est certain qu il y a des modification à faire du moin j espère fortement