«Du hockey comme dans le bon vieux temps» – David Rochon

Par Denis Bourbonnais
«Du hockey comme dans le bon vieux temps»  – David Rochon
Le gardien des Braves, Emerik Demers a réussi le jeu blanc grâce à ses 29 arrêts dans la victoire de 2-0 sur les Panthères de Saint-Jérôme, jeudi soir à l’aréna Salaberry. (Photo : (Photo : Journal Saint-François – Pierre Langevin) )

HOCKEY JUNIOR.  Il fallait s’attendre à un match intense jeudi soir à l’aréna Salaberry alors que les Braves de Valleyfield et les Panthères de Saint-Jérôme se disputaient le premier rang de la division Trévi dans la Ligue Junior AAA du Québec.

C’est ce que les amateurs présents ont obtenu et encore plus lors de la victoire de la formation campivallensienne au pointage de 2-0 sur le club des Basses-Laurentides. Du jeu rapide, physique et excitant dans une ambiance électrique que l’on peut sentir habituellement dans les séries éliminatoires.

 

Inspirés par la solide performance de leur gardien Emerik Demers qui a bloqué les 29 tirs dirigés lui, les troupiers de l’entraîneur-chef David Rochon ont pleinement vengé leur échec de 7-4 subi aux mains des Panthères plus tôt dans la saison en territoire jérômien. Les Braves ont été parfaits en désavantage numérique, tenant en échec les Panthères lors de leurs 7 supériorités numériques, et ils ont démontré qu’ils peuvent rivaliser avec la formation qui sera l’hôte de la Coupe Fred-Page au printemps 2020.

«On a vu du hockey comme dans le bon vieux temps. Ce n’était pas la plus grosse foule de la saison à cause de la fête de l’Halloween et de la mauvaise température mais on pouvait entendre les spectateurs (environ 350) comme si l’aréna était remplie à craquer», a commenté David Rochon à l’issue de la rencontre.

Les Braves ont affiché leurs couleurs tôt dans le match et le défenseur Samuel Meloche (2e) a marqué le toujours important premier but à 7:22 sur un lancer de la ligne bleue de type lob qui a échappé à l’attention d’un gardien Guillaume Maguire dont la vision était voilée par la circulation lourde devant le filet.

Enrico Di Cesare, ignoré par les décideurs de la Ligue Junior AAA du Québec plus tôt dans la journée, a démontré de quel bois il se chauffe. (Photo: Pierre Langevin)

Enrico Di Cesare (10e) a ajouté un 2e but à 18 :39 du 2e engagement en faisant dévier une passe savante de son frère Anthony et ce fut suffisant pour prendre la mesure des Panthères qui encaissaient un premier revers en 9 rencontres. Sans doute déçu d’avoir été ignoré par les décideurs de la LHJAAAQ en vue du match d’évaluation qui opposera le Québec à l’Ontario (CCHL), le 5 novembre à Terrebonne, Enrico a tout fait sur la patinoire et il a montré son pesant d’or.

«Enrico est un passeur hors pair et un des meilleurs joueurs de la ligue. C’est impensable qu’il n’ait pas été invité par la ligue», a décrié David Rochon.

Jeudi soir, l’animosité a monté d’un cran lorsque le premier pointeur des Braves et de la ligue, Derek Dicaire a été sorti du match à la 6e minute de la 2e période, victime d’une mise en échec dangereuse de Landon-Samuel Kolnik. Projeté dans la bande par le fils de l’ex-porte-couleurs des Islanders de New York Jurah Kolnik, le «27» des Braves est resté longtemps immobile sur la glace, blessé à la bouche et à un genou.

Même s’il sera au rancart pour au moins quelques jours, Dicaire ne serait heureusement pas blessé gravement selon les rapports médicaux préliminaires. Kolnik, quant à lui, s’en est tiré avec une pénalité mineure pour avoir donner de la bande, ce qui a soulevé l’ire des partisans et joueurs des Braves.

Les Panthères de Saint-Jérôme ont trouvé le moyen de stopper le premier marqueur de la LHJAAAQ, Derek Dicaire: en le sortant du match avec une mise en échec dangereuse. (Photo: Pierre Langevin)

Plusieurs échauffourées ont suivi et les belligérants ont illustré clairement qu’ils ne s’aiment pas. Les coups bas ont été nombreux et les fans ont été dans le match comme rarement depuis quelques années. «Old Time Hockey…».

Mais avant tout, les supporteurs des Braves ont apprécié le spectacle offert par les joueurs qui ont tout laissé sur la patinoire afin de récolter les deux points nécessaires pour créer l’égalité avec les Panthères en tête de la division Trévi.

Les Braves seront à Saint-Gabriel-de-Brandon vendredi soir pour affronter les Prédateurs. Ils ne pourront compter sur les services de Justin Lazure, qui ratera un 2e match de suite en raison d’une blessure, et ils seront privés des services de Derek Dicaire qui a dû passer par l’hôpital afin de recevoir des points de souture pour faire cesser les saignements sur sa bouche meurtrie par le contact douteux de Landon-Samuel Kolnik. Justin Bourque sera le gardien partant dans le camp des Braves.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des