Du compost sans le plastique

Par Yanick Michaud
Du compost sans le plastique
Que ce soit en période estivale ou hivernale, il est possible de préparer des bacs de qualité qui seront récupérés lors de la collecte. (Photo : Courtoisie)

Même s’ils sont compostables, les sacs de plastique sont interdits dans le bac brun.

Depuis la mise en place le 30 septembre sur l’ensemble du territoire de la collecte des matières organiques à l’aide du bac brun, la MRC Beauharnois-Salaberry rappelle aux citoyens qu’il n’est pas permis d’utiliser des sacs de plastique pour déposer ses résidus alimentaires et ses résidus verts dans le bac brun.

Tous les types de sacs de plastique sont refusés à la collecte des résidus organiques. Qu’ils soient identifiés comme étant compostables, biodégradables ou oxodégradables, ils sont interdits. Lorsque des sacs de plastique sont détectés, ils ne sont pas ramassés pour éviter qu’ils contaminent la matière.

Garantir la qualité du compost

« Cette mesure a été instaurée afin de garantir à terme la qualité du compost qui sera produit. La seule présence de pellicules plastiques dans un andin de compost peut sérieusement compromettre l’efficacité du processus de décomposition et altérer la qualité finale du produit. Voilà pourquoi on a besoin de la coopération des citoyens. Afin de créer les conditions gagnantes pour obtenir un compost de qualité », dit Patrice Lemieux. Il est directeur – Environnement et gestion des matières résiduelles à la MRC de Beauharnois-Salaberry.

Pour les citoyens désirant tout de même emballer leurs résidus organiques, il y a possibilité d’utiliser des sacs de papier ou des feuilles de journal.

Il est également possible d’obtenir de plus amples renseignements sur le site jlefais.com.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Frank Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récent plus ancien most voted
Me notifier des
Frank
Guest
Frank

Les sacs de plastique compostables répondent pourtant à des normes mondiales et sont certifiés par le Bureau de normalisation du Québec (norme CAN/BNQ 0017-088).
Je me demande en quoi la MRC de Beauharnois-Salaberry est différente du reste du Monde, pour se permettre de les refuser…..