Moisson Sud-Ouest : donner différemment

Par Yanick Michaud
Moisson Sud-Ouest : donner différemment
Les collectes en personne n’étant pas recommandées, Moisson Sud-Ouest doit s’adapter et réinventer des manières de donner autrement pour aider les familles qui ne mangent pas quotidiennement à leur faim. (Photo : Archives - Pierre Langevin)

Cette année Moisson Sud-Ouest doit se réinventer quant aux collectes à l’approche des Fêtes.

Ainsi, du 23 novembre au 24 décembre, s’articuleront trois collectes destinées à toute la population de Beauharnois-Salaberry et du Haut-Saint-Laurent. On ciblera la générosité des gens en matière de dons monétaires et de denrées.

Il faut savoir que La grande guignolée des médias a été annulée. Ainsi, Moisson Sud-Ouest et ses partenaires font preuve de résilience pour trouver des moyens de compenser les dons. Cette collecte représente 65 % des dons amassés chaque année.

Les médias du Suroît toujours fidèles à la cause

Pour une 17e année consécutive, Le Journal Saint-François (Gravité Média), Max 103 et NousTV (Cogeco), en collaboration avec CEZinc, s’engagent avec l’organisme dans La grande guignolée des médias de Beauharnois-Salaberry et du Haut-Saint-Laurent. Cette année, ce rendez-vous philanthropique se déroulera par une campagne web. On invitera les gens à faire un don en ligne au www.moissonsudouest.org.

Collecte de denrées

Le 28 novembre, de 9 h à 17 h, Moisson Sud-Ouest accompagnera le Service Alimentaire Communautaire dans une collecte extérieure de denrées non périssables. Des bénévoles se trouveront dans les stationnements de quatre épiciers à Salaberry-de-Valleyfield : IGA Vincent, Maxi, Metro Levac et Super C. Ils recueilleront des denrées au profit des familles qui vivent de l’insécurité alimentaire.

Et dans les commerces

Une collecte de denrées non périssables dans plusieurs établissements de la région se tiendra du 23 novembre au 24 décembre. Cette collecte aura pour but d’amasser des denrées pour soulager la faim. Mais aussi de mobiliser la communauté et la sensibiliser à la cause. La liste des établissements participants sera disponible au www.moissonsudouest.org dans la section Guignolée.

D’autres événements auront également lieu, notamment le 3 décembre. « Restez à l’affût sur notre page Facebook », invitent les responsables.

De même, il existe trois façons de donner. On peut faire un don en ligne au www.moissonsudouest.org. Il est possible d’apporter des denrées non périssables à la collecte du 28 novembre à Salaberry-de-Valleyfield. Enfin, on peut déposer des denrées non périssables chez les établissements participants.

« Nous espérons que l’absence de la collecte de rue de La grande guignolée des médias n’empêchera pas la communauté de soutenir la Banque alimentaire du Suroît. Dans le contexte de la pandémie, la banque alimentaire fait face à une hausse de 30 % des demandes », indique-t-on du côté de l’organisme.

Rappelons qu’un don de 1 $ équivaut à trois repas. Ainsi, un don de 20 $ nourrit une famille de quatre personnes pendant près d’une semaine.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires