Deux résidents de la municipalité Les Coteaux arrêtés pour vol par effraction

Par Denis Bourbonnais
Deux résidents de la municipalité Les Coteaux arrêtés pour vol par effraction
Les policiers ont intercepté une vingtaine de chauffeurs fautifs, mais surtout un conducteur qui roulait à 106 km/h dans une zone de 50, en plus d'utiliser son cellulaire au volant. (Photo : Archives )

FAITS DIVERS.  Les policiers de la Sûreté du Québec ont procédé à l’arrestation de deux résidents de la municipalité Les Coteaux en lien avec des vols par effraction commis à Sainte-Marthe au cours des récentes semaines.

Les délits perpétrés entre le 17 et le 23 novembre dans des propriétés du chemin Saint-Henri ont permis aux voleurs de dérober des articles tels que téléviseurs, ordinateurs, instruments de musique et amplificateurs, entre autres. Une enquête policière a été initiée à la suite d’une plainte déposée par une citoyenne qui affirmait avoir identifié certains objets volés dans un commerce de marchandises usagées située à Salaberry-de-Valleyfield.

Les techniques d’enquête ont permis d’épingler deux suspects reliés à ces crimes dont le Coteaulois Eric Perrault Montpetit qui a été arrêté à son domicile de la rue des Plaines, tôt mercredi matin. Le prévenu est resté détenu jusqu’à sa comparution prévue vendredi en Cour criminelle au Palais de justice de Valleyfield.

L’homme âgé de 38 ans a brisé des conditions de remise en liberté que le tribunal lui avait imposées dans un autre dossier. Il devra répondre à des accusations de vol de plus de 5 000 $, recel, bris de conditions et possession de stupéfiants en vue de faire le trafic.

L’autre suspect, également de la municipalité Les Coteaux, se serait lui-même rendu aux autorités policières du poste Ouest de la SQ de Vaudreuil-Soulanges, mercredi après-midi. Il a été libéré sous la promesse de comparaître en Cour à une date ultérieure.

Sur les réseaux sociaux, des victimes de ces introductions et vols par effraction ont décrié les crimes, urgeant le voisinage de verrouiller les portes, de se procurer une caméra de surveillance et d’aviser les policiers en cas de situations suspectes. Un internaute a avancé qu’un des voleurs a pris son temps et qu’il était en camion avec la quantité de choses volées.

La Sûreté du Québec poursuit son enquête en rapport avec ces vols par effraction et le recel des objets piqués par les malfaiteurs.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des