Deux individus arrêtés puis relâchés sur la rue Notre-Dame

Par Denis Bourbonnais
Deux individus arrêtés puis relâchés sur la rue Notre-Dame
Une demi-douzaine d’autopatrouilles de la Sûreté du Québec ont été dépêchées sur les lieux à l’intersection des rues Notre-Dame et Jean-Talon à Salaberry-de-Valleyfield. (Photo : (Photo : Gaétan Prégent) )

FAIT DIVERS.  Un appel logé au 911 par une automobiliste semblait avoir mené à l’arrestation de deux hommes, mardi, à Salaberry-de-Valleyfield.

La conductrice a alerté les autorités policières peu avant midi quand elle aurait aperçu un des occupants d’une voiture échapper ce qui s’apparentait à une arme en débarquant du véhicule à l’intersection des rues Notre-Dame et Jean-Talon.

Une demi-douzaine d’autopatrouilles de la Sûreté du Québec ont convergé vers les lieux et les policiers ont intercepté les deux individus venant de l’extérieur de la région. Toutefois, il a été établi après vérification que l’objet en question n’était par une arme à feu mais plutôt un téléphone cellulaire.

Au service des communications de la SQ, la sergente Ingrid Asselin a indiqué en début d’après-midi qu’aucune accusation n’avait été portée contre les deux hommes et que l’enquête demeure ouverte dans cette affaire nébuleuse. Au moment d’écrire ces lignes, les policiers n’avaient pas été en mesure de retracer la dame qui aurait quitté la scène immédiatement après avoir communiqué avec eux.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des