Décès de Mgr Hubert Julien

Décès de Mgr Hubert Julien
Mgr Hubert Julien au centrede Mgr Luc Cyr, du premier ministre de l'époque, Bernard Landry, et du député Serge Deslière lors d'une visite de la basilique-cathédrale après l'incendie de septembre 2002. (Photo : (Photo Journal Saint-François - Archives))

L’ancien curé de la basilique-cathédrale Saint-Cécile, paroisse à laquelle Mgr Hubert Julien a été rattaché pendant 30 ans, a rendu son dernier souffle mercredi.

L’homme de foi avait été ordonné prêtre en 1972 par Mgr Guy Bélanger. Sa longue longue carrière religieuse l’a mené de Saint-Louis-de-Gonzague à Pointe-des-Cascades, puis à Valleyfield.

C’est dans sa ville natale qu’il a oeuvré le plus longtemps, notamment comme animateur de pastorale et membre de plusieurs comités. Mgr Hubert Julien a été nommé prêtre à la paroisse Sainte-Cécile en 1981. Il y est resté 30 ans, célébrant sa dernière messe le 4 septembre 2011.

C’est en novembre 1991 que le pape Jean-Paul II le nomme prélat d’honneur et lui offre le titre de monseigneur. Ceci survient lors de la reconnaissance de la cathédrale Sainte-Cécile comme basilique-mineure.

Il était en poste au moment de l’incendie qui a frappé la basilique-cathédrale le 4 septembre 2002. Le drame a été une grande épreuve.

Outre sa famille diocésaine, il laisse dans le deuil son frère et ses sœurs Solange, Gaétan (Nicole), Danielle, ses neveux et nièces : Éric, Mélanie, Andrée-Anne, Pascal, Alexandre, Marie-Claude et Francis ainsi que parents et amis.

Il sera exposé le 20 février de 12 h à 14 h à la basilique-cathédrale Sainte-Cécile.  Les funérailles, célébrées par Mgr Noël Simard, suivront à 14 h au même endroit. Il sera ensuite inhumé crypte de la basilique-cathédrale.

L’incendie de la basilique-cathédrale a été une épreuve dans la vie de Mgr Hubert Julien. Il avait grandement collaboré avec les médias locaux et nationaux à l’époque.

 

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des