Pas de glace avant octobre à l’aréna de Huntingdon

Par Denis Bourbonnais
Pas de glace avant octobre à l’aréna de Huntingdon
La mise hors service d’un des 3 compresseurs a pour effet de repousser le début de la saison de hockey à l’aréna régional de Huntingdon. (Photo : (Photo d’archives) )

INFRASTRUCTURES.  Le vieillissement des équipements de réfrigération ne pose pas seulement un problème à Saint-Polycarpe où le début de la saison de hockey est retardé en raison du bris de deux évaporateurs au Centre sportif Soulanges.

Une situation similaire prévaut à l’aréna régional de Huntingdon qui est aux prises avec un compresseur arrivé en fin de vie. Ainsi, tout indique que la patinoire de l’aréna situé sur le territoire de la municipalité de Hinchinbrooke sera ne pas disponible avant le 1er octobre prochain.

Le président de l’Association régionale du hockey mineur de Huntingdon, Erik Faubert a indiqué au «Journal Saint-François» que des alternatives ont été trouvées afin de permettre aux jeunes joueurs d’entreprendre la saison. Des heures de glace ont pu être louées les samedis 9 et 16 septembre en soirée aux arénas de Sainte-Martine et de Beauharnois ainsi qu’à l’aréna de Saint-Timothée.

«Notre association est régulièrement en communication avec ses partenaires au sein de la Ligue 30 Ouest mais les heures de glace sont rares parce que les camps d’entraînement sont en cours dans les autres associations de hockey mineur», explique M. Faubert. «C’est d’autant plus compliqué car les arénas des Centres sportifs de Salaberry-de-Valleyfield sont déjà sollicités par l’Association du hockey mineur de Soulanges qui éprouve les mêmes problèmes que nous.»

Les jeunes de l’Association régionale du hockey mineur de Huntingdon ne pourront fouler la glace de leur patinoire avant le début du mois d’octobre.

Les températures exceptionnellement chaudes du mois de septembre sont directement liées à la problématique. L’aréna doit compter sur 3 compresseurs pour faire la glace au début de la saison mais seulement deux compresseurs quand les températures sont plus fraîches à l’automne.

Un projet d’un million $ est actuellement sur les planches à dessin afin de remplacer les 3 compresseurs de la chambre de réfrigération actuelle et de la convertir à un système au CO2. Environ 50% des sommes nécessaires ont été amassées et les représentants des municipalités siégeant sur le conseil d’administration de la patinoire régionale devront décider d’ici la fin de l’année s’ils vont de l’avant avec cet investissement majeur.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des