CSX fermera son terminal intermodal de Valleyfield

Par Mario Pitre
CSX fermera son terminal intermodal de Valleyfield
L’aménagement du complexe intermodal avait exigé des investissements de 110 M$. (Photo : Journal Saint-François Pierre Langevin)

En opération depuis février 2015 grâce à un investissement de 110 M$, le complexe intermodal de la compagnie ferroviaire CSX à Salaberry-de-Valleyfield fermera ses portes au début d’octobre.
Selon nos sources, cette fermeture est directement reliée à la mise en application de la nouvelle entente de service intermodal annoncée le 8 août par CSX et la compagnie de chemin de fer Canadien National.
Cette nouvelle offre de service intermodal reliera les régions du Grand Montréal et du sud de l’Ontario desservies par le CN et les ports de Philadelphie, de New York et du New Jersey ainsi que la région métropolitaine de New York desservis par CSX.
« À long terme, le marché de transport de marchandises dépendra de plus en plus de la demande stimulée par l’économie de consommation, et l’industrie ferroviaire doit offrir de nouveaux services intermodaux qui peuvent concurrencer avec succès les options routières », a déclaré Jean-Jacques Ruest, président-directeur général du CN lors de cette annonce.
Pour sa part, Jim Foote, président et chef de la direction de CSX a déclaré que « ce nouveau service, qui répond à un besoin exprimé par nos clients, nous met en bonne position pour gagner une part de marché du transport routier et accroît la capacité de ces voies accélérées, étant donné que des porte-conteneurs plus grands arrivent au port de Philadelphie, au port de New York et au New Jersey. »
Un projet pourtant prometteur
Aménagé en 2014 au coût de 107 millions $ en bordure de l’autoroute 530 et en opération depuis février 2015, le terminal intermodal de CSX était pourtant promis à un bel avenir et constituait un élément stratégique du pôle logistique régional. Le projet avait bénéficié d’aides financières de plus de 12 M$ du ministère québécois des Transports.
Dès le début de la période de rodage à la fin de 2014, de 40 à 80 conteneurs avaient été déchargés quotidiennement au terminal d’une superficie de 36 hectares incluant cinq kilomètres de voies ferrées. «Les prévisions laissent présager un transit de quelque 46 000 conteneurs en 2015 et si cette tendance se maintient, la capacité d’accueil annuelle de 110 000 conteneurs pourrait être atteinte en moins de 3 ans», avait rapporté le Journal Saint-François à la suite de son inauguration en mai 2015.
Ces prévisions ne sont pas réalisées cependant. Dès novembre 2017, son défunt président, Hunter Harrison, faisait savoir que CSX comptait se retirer du territoire canadien car les affaires n’y étaient pas fructueuses. Selon lui, le terminal intermodal de Valleyfield, entre autres, n’a pas répondu aux attentes et ne traitait plus qu’une douzaine de conteneurs quotidiennement, selon le site trains.com.
Revente des terrains
Interrogé sur cette fermeture prochaine, le maire de Salaberry-de-Valleyfield, Miguel Lemieux, s’est dit néanmoins confiant que cette vaste propriété du parc industriel et portuaire Perron puisse trouver preneur rapidement.
«Nous sommes en lien avec CSX pour une éventuelle revente de ses terrains et nous sommes confiant de pouvoir y attirer quelque chose d’encore plus structurant, soutient-il. Le site représente beaucoup d’espaces et il est relié à tous les services. Le centre de transbordement constituait un attrait, mais l’important c’est la présence du réseau ferroviaire dans ce secteur.»

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
scott morris Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récent plus ancien most voted
Me notifier des
scott morris
Guest

Another one bites the dust, another one bites the dust ,another one gone, another one gone, another one bites the dust…comme 7 up, Pepsi, Coka Cola, O’keefe, et plusiers petit entreprises etc…