COVID-19: La directrice de la santé publique invite à se faire tester plus rapidement

COVID-19: La directrice de la santé publique invite à se faire tester plus rapidement
La directrice de la santé publique de la Montérégie Julie Loslier. (Photo : (Photo - Facebook))

Au moment où la situation n’est pas facile et où la Montérégie a atteint des sommets, Julie Loslier, directrice de la santé publique régionale, invite les citoyens à agir plus rapidement à l’apparition de symptômes. 

Dre Loslier a lancé un message vidéo alors que le temps des Fêtes n’a pas été propice à la réduction du nombre de cas. Jusqu’à 500 nouvelles infections par jour ont été enregistrées en Montérégie.

«Plusieurs attendent trop entre l’apparition de symptômes et le premier test, a-t-elle indiqué. Il faut se faire tester dès qu’il y a quelque chose qui ressemble à la grippe. Il y a quand même de bonne chance que ce soit la COVID, parce que la grippe ne circule pas et l’influenza ne circule pas. »

Elle ajoute que les différentes équipes de dépistage sont en mesure de donner des rendez-vous rapidement. Il n’y a pas de délai également dans les laboratoires si bien que la divulgation des résultats est aussi rapide.

En attendant son résultat, il est impératif de s’isoler.

Il est ensuite important d’entreprendre des démarches avec ses proches. «Vous pouvez demander aux contacts domiciliaires de s’isoler et de se faire tester, a indiqué Dre Loslier. Même chose avec vos contacts étroits si les contacts ont été de plus de 15 minutes, sans la distanciation sociale de 2 mètres et sans couvre-visage. »

Ces actions seraient utiles pour réduire les délais et la chaîne de transmission.

Quatre cliniques de vaccination

Elle a ajouté que dans la majorité des cas, les gens en bonne santé n’auront pas des conséquences graves reliées à la COVID. Des gens plus jeunes sans antécédents médicaux  peuvent cependant être hospitalisés. Ou perdre le goût et l’odorat pendant des semaines, voire des mois. Des complications qui ne sont pas anodines.

Des complications plus graves à tous âges peuvent aussi se faire ressentir.

L’espoir réside dans la vaccination. Des équipes mobiles ont vacciné les gens dans les CHSLD tandis que le personnel soignant a pu recevoir sa dose dans deux cliniques fixes.

On comptera sur quatre cliniques d’ici quelques jours pour compléter la vaccination des employés du réseau de santé et entreprendre celle de la population générale selon le calendrier désigné.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires