COVID-19
Actualités

COVID-19 : pas d'assouplissements en vue

jeudi le 20 janvier 2022
Modifié à 0 h 00 min le 21 janvier 2022
Par Audrey Leduc-Brodeur

aleduc-brodeur@gravitemedia.com

Le premier ministre François Legault. (Photo d'archives)

Le Québec semble avoir atteint son pic d'hospitalisations en ce jeudi 20 janvier, selon le premier ministre François Legault, mais aucun assouplissement des mesures sanitaires n'est encore envisageable à ce point-ci, a-t-il dit en point de presse. 

«On peut prévoir une baisse des hospitalisations dans les prochains jours, mais nous sommes encore au pire de la pandémie. Il faut continuer de suivre les projections de la Santé publique», a-t-il affirmé, alors que 3 400 personnes se trouvent présentement aux urgences de la province.

Martelant qu'il est lui aussi «tanné» des restrictions sanitaires qui empêchent de se rassembler entre amis, de manger au restaurant ou d'assister à un spectacle, le premier ministre a indiqué qu'il ne peut se permettre de les retirer. 

«La Santé publique nous dit que si on le faisait, il y aurait un risque réel d'augmenter les contagions. On veut continuer de soigner les gens qui ont la COVID et ceux qui ont besoin d'autres soins», a-t-il dit, en faisant référence au délestage qui a cours dans les hôpitaux. 

À ceux qui demandent la reprise des activités sportives pour les enfants ou l'augmentation de la capacité dans les lieux de culte, François Legault a répété qu'il est impossible de l'autoriser pour les mêmes raisons évoquées plus tôt. 

Il a terminé en enjoignant de nouveau les Québécois à se faire vacciner. Les personnes qui ont pris rendez-vous pour leur dose de rappel en février pourront devancer leur rendez-vous, puisque de nouvelles plages horaires seront offertes plus tôt, a-t-il fait savoir.