Coteau-du-Lac s’engage à améliorer son bilan environnemental

Coteau-du-Lac s’engage à améliorer son bilan environnemental
(Photo : (Photo Journal Saint-François - Archives))

La municipalité de Coteau-du-Lac a adopté sa première politique d’environnement et de développement durable mardi lors de son assemblée du conseil. Un document articulé autour de quatre principes directeurs qui sera appliqué au quotidien par la ville et ses employés.

Depuis l’an dernier, un comité a été mis en place afin d’élaborer une politique qui reflète les préoccupations pour le futur des résidents de Coteau-du-Lac.

« En tant que mairesse et appuyé par le conseil municipal, nous souhaitons agir ensemble afin de respecter notre environnement en créant un milieu de vie agréable et sain par des actions concrètes et inciter nos citoyens et nos citoyennes à l’importance d’un effort collectif en sensibilisant que chaque petit geste compte grandement, a révélé Andrée Brosseau. Nous nous engageons à être un exemple en tant que municipalité dans le domaine de l’environnement et du développement durable en agissant rapidement à la suite de la mise en place du plan d’action et de vous faire un bilan d’ici trois ans sur ce qui aura été accompli, en toute transparence. »

Le comité environnement, formé du conseiller municipal David-Lee Amos, de la directrice de l’urbanisme et de l’environnement Fanny Péladeau et des citoyens Jennifer Dumoulin, Nathalie Periche, Michel Martinez et Marc-André Simard, a établi quatre principes directeurs dans sa politique:

  • Agir dans une perspective de développement durable
  • Protéger et mettre en valeur la faune et la flore
  • Sensibiliser et éduquer pour stimuler le changement et l’engagement
  • Encadrer, mettre en oeuvre et renforcer les réglementation

La politique s’oriente sur sept axes d’actions qui sont:

  • Améliorer la qualité de l’air
  • Favoriser la mise en place de solutions de transport durable
  • Favoriser la biodiversité
  • Développer de façon durable le parc industriel
  • Senseibiliser et éduquer pour stimuler le changement et l’engagement
  • Promouvoir la consommation responsable et durable
  • Protéger la qualité des eaux et faire un usage responsable

Avant même d’adopter sa politique le 11 juin, Coteau-du-Lac avait déjà pris des décisions environnementales. Parmi celles-ci, l’achat de trois véhicules électriques pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, la collecte de branches et la redistribution en copeaux de bois, la collecte des matières résiduelles aux deux semaines pour favoriser le recyclage et le compostage, la distribution de plants d’arbres pour végétaliser les terrains privés ainsi que l’utilisation de verres réutilisables aux événements organisés par le service des loisirs.

«La mise en place et l’application de cette politique d’environnement et de développement durable signifient un grand défi à relever pour l’ensemble des citoyens et l’administration municipale, peut-on lire dans le document. Cet outil, s’inscrivant dans un courant de changement, représente un engagement de la part de la ville de Coteau-du-Lac à faire des choix stratégiques pour sa pérennité, la protection de l’environnement et l’amélioration de la qualité de vie des citoyens. »

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des