Coteau-du-Lac agit pour une environnement meilleur

Coteau-du-Lac agit pour une environnement meilleur

Coteau-du-Lac a annoncé la mise en place de subventions ainsi que des mesures quant au covoiturage, à la plantation, la végétation et les jardins publics. Tout ceci se retrouve dans le plan d’action en environnement et développement durable. 

Dans un premier temps, un budget de 2000 $ est alloué cette année pour la politique d’aide financière pour l’achat de couches lavables. Par famille, c’est 75 $ qui peuvent être remboursés pour l’acquisition de produits fabriqués au Québec.

Un montant de 20 $ est aussi accessible aux Coteaulacois qui désirent se procurer une lame déchiqueteuse. Cet item favorise la pratique de l’herbicyclage. Les modalités et formulaires pour ces subventions sont disponibles en ligne.

Mesures environnementales

Coteau-du-Lac est devenue la première municipalité de Soulanges à adhérer au projet Embarque!Montérégie. Celui-ci met en place trois cases de stationnement réservées au covoiturage. Deux d’entre elles seront installées à l’intérieur du stationnement municipal du noyau villageois et l’autre sera au parc Yvon-Geoffrion. Elles seront identifiées le mois prochain et géolocalisées sur la plateforme embarquemonteregie.ca/ Les détails se trouvent aussi sur ce site.

À la fin du mois de mai, deux jardins publics naîtront à Coteau-du-Lac. Un espace comestible et médicinal, mis à la disposition des citoyens, sera aménagé dans le parc Yvon-Geoffrion derrière l’hôtel de ville.

Un jardin communautaire, auquel pourront contribuer les résidents, trouvera refuge au parc Isabelle. Ils recevront d’ailleurs tous les détails concernant la mise en place du potager.

Environ 300 arbres de différentes tailles, dont 130 arbres fruitiers,  seront plantés au centre nature Quatre-Saisons tandis qu’environ 100 autres arbres seront plantés sur le reste du territoire. Les espèces seront sélectionnées en respect avec les écosystèmes locaux et dans le but de favoriser la séquestration d’une quantité maximale de CO2.

Le mouvement MARE (Mouvement d’action régionale en environnement), Arbres Canada et Sustinere Canada collaborent au projet.

La Ville va aussi procéder à la végétalisation de la bande riveraine située derrière l’usine de filtration. Un projet en partenariat avec le Comité ZIP du Haut-Saint-Laurent et le Centre du jardin Del Esta. Le nouvel aménagement inclura l’ajout d’un sentier pédestre permettant de profiter du paysage riverain.

« Les mesures adoptées témoignent de la volonté municipale à dessiner un avenir plus vert et durable pour l’ensemble de la communauté», souligne Andrée Brosseau, mairesse. Plusieurs autres projets et meures seront déployés au cours des prochains mois. Des appels à la participation citoyenne seront d’ailleurs lancés lorsque la situation le permettra.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des