Des condos locatifs près du 10e trou

Par Denis Bourbonnais
Des condos locatifs près du 10e trou
Les golfeurs voisineront les occupants de condos locatifs sur le trou numéro 10 au club de Valleyfield en 2018. (Photo : (Photo: Journal Saint-François - Pierre Langevin))

IMMOBILIER. Des condos locatifs seront construits près du 10e trou au Club de golf de Valleyfield, le long du boulevard Bord-de-l’Eau, en vue d’être occupés en 2018.

Un terrain de 106 640 pieds carrés a été vendu au coût d’un million de dollars à un promoteur immobilier de la Rive-Sud de Montréal, Bruno Ménard, qui a l’intention de faire bâtir 80 unités de condominiums. «Une première phase comprendra deux immeubles de 16 condos et le promoteur veut éventuellement augmenter le nombre à 80», a révélé au «Journal Saint-François» le courtier immobilier Martin Cardinal, qui a effectué la transaction.

Les travaux de construction de 36 condominiums ont commencé sur la parcelle de terrain vendue au prix d’un million $.

Cette nouvelle construction à même le terrain de golf coïncide avec la nouvelle réalité de cette activité de loisir qui est en baisse de popularité depuis quelques années.  Afin de pallier à la diminution des revenus, les actionnaires du club «semi-privé» ont convenu de vendre une partie de leurs actifs.

«Cette portion du terrain est dézonée et ne servait pas», a indiqué le nouveau directeur du club campivallensien, Pierre Frégeau, qui cumulait les mêmes fonctions au club de Boucherville depuis une dizaine d’années.  Il suffira donc de déplacer le départ du trou numéro 10 sur le terrain de golf pour garder sensiblement la même configuration.

Interrogé à propos de l’avenir du club, M. Frégeau a parlé des défis qui attendent  l’administration locale. «La situation n’est pas facile. Il faudra tirer notre épingle du jeu. Le club s’est ajusté cette année au niveau des prix et de nouvelles stratégies seront dévoilées le printemps prochain», a-t-il signifié.

Le club veut faire en sorte d’intéresser les jeux via les réseaux sociaux afin d’assurer la relève. Le nouveau directeur entend également se pencher sur les raisons qui ont amené certains joueurs de fort calibre à quitter le club.

La température inclémente  a certes nuit à la rentabilité cette année mais M. Frégeau estime que l’intérêt pour le golf est toujours présent au club de Valleyfield avec un membership qui oscille autour de 250 golfeurs. «Ça demeure le plus beau terrain de la région. Il s’agit de composer avec la nouvelle réalité du golf», devait-il conclure.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des