Cinq fermes de Salaberry-Suroît ouvriront leurs portes

Par Yanick Michaud
Cinq fermes de Salaberry-Suroît ouvriront leurs portes
Les vaches laitières de la Ferme Isabelle de Coteau-du-Lac sont accueillantes et espèrent voir de nombreux citadins visiter les portes ouvertes sur les fermes du Québec le 8 septembre. (Photo : Photo Journal Saint-François - Pierre Langevin)

Cinq fermes de Salaberry-Suroît vont ouvrir leurs portes au public le 8 septembre dans le cadre de la 17e édition des Portes ouvertes sur les fermes du Québec.

Par ailleurs, dix-neuf fermes de la Montérégie accueilleront les visiteurs, gratuitement, lors de ce rendez-vous agricole qui se tient cette fois sous le thème : L’environnement, c’est notre culture!

« Cette année, nous souhaitons faire découvrir nos différentes techniques agroenvironnementales. Ainsi, les visiteurs pourront donc en apprendre davantage. Sur les gestes concrets posés quotidiennement par les agriculteurs pour protéger l’environnement et lutter contre les changements climatiques », affirme Christian St-Jacques, président de l’UPA de la Montérégie.

Un moteur économique

L’agriculture est sans conteste l’un des moteurs économiques les plus importants en Montérégie avec ses 6800 fermes. Elle représente plus de 25 % de l’agriculture du Québec. « Un emploi sur huit est relié à l’agroalimentaire. Nos communautés rurales rendent nos régions vivantes. Mais ça demeure difficile économiquement pour eux. Nous devons les voir. Reconnaître ce qu’ils font. Et les portes ouvertes sont une belle opportunité de le faire », précise Anne Quach, députée fédérale qui travaille pour que les agriculteurs soient de plus en plus reconnus.

Quant à l’effort pour réduire leur empreinte environnementale, la députée provinciale Marilyne Picard encourage les agriculteurs à poursuivre en ce sens. Idem pour le préfet suppléant de la MRC Vaudreuil-Soulanges. « Dans ce contexte de mondialisation, il est important de se questionner sur notre alimentation et sa provenance. Quoi de mieux que les portes ouvertes pour permettre aux citoyens d’en apprendre plus sur nos agriculteurs.

Une visite amusante et surprenante

Beau temps, mauvais temps, le grand public est invité à se laisser charmer par le mode de vie agricole. Près de 30 000 visiteurs sont attendus dans la Montérégie.

Dans Salaberry-Suroît, la Ferme E Brosseau Inc., de Saint-Urbain-Premier qui se spécialise en grains, lait et bovins est l’une des destinations.

On pourra également visiter Miel Nature Inc., de Beauharnois, pour découvrir le miel et l’hydromel.

Il en va de même pour les produits du sanglier du Domaine Herdman à Hinchinbrooke.

Enfin dans Vaudreuil-Soulanges, La Belle de Coteau-du-Lac, une ferme maraîchère avec ses fraises, framboises et fruits et légumes de transformation, de même que la Ferme Isabelle, avec ses grains, son lait, ses bovins, toutes deux de Coteau-du-Lac, ouvriront avec plaisir, leurs portes. « Nous avons de nouvelles installations laitières depuis 2010. Nous avions fait les portes ouvertes en 2005 et ça avait été une belle expérience. Nous voulions, cette année, renouveler l’expérience. Faire découvrir aux gens ce que nous faisons de bien », lance Alexandre Isabelle, l’un des copropriétaires de cette entreprise familiale.

À la Ferme Isabelle, les vaches ont promis de se faire belle pour accueillir la visite.

Il est possible d’en apprendre plus sur cette journée en téléchargeant l’application mobile de l’événement ou en visitant le www.portesouvertes.upa.qc.ca.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des