Cinq ans et demi de prison pour avoir agressé des enfants handicapés

Cinq ans et demi de prison pour avoir agressé des enfants handicapés
(Photo : (Photo - Archives))

Sébastian Parlea de Rivière-Beaudette a écopé d’une peine de prison de cinq ans et demi pour des infractions de nature sexuelle commises alors qu’il oeuvrait comme éducateur pour Répit Le Zéphyr.

L’homme de 45 ans qui n’a plus aucun lien avec l’organisme basé à Valleyfield, a posé ses gestes sur des enfants handicapés. Les faits pour lesquels il a reçu sa sentence comprennent agression sexuelle, possession de pornographie juvénile, production de pornographie juvénile et contacts sexuels avec un jeune de moins de 16 ans.

La peine imposée est le fruit d’une suggestion commune de Me Patrick Cardinal pour la Couronne et Me Stephen Slimovitch en défense.

Les faits reprochés ont débuté en mars 2016 et se sont poursuivis jusqu’à l’automne de l’année suivante.

Jeudi matin, avant que le juge Joey Dubois ne rende son verdict, deux mères de victimes sont venues s’adresser à la cour. Les récits témoignent des séquelles autant psychologiques que physiques qui affligent toute la famille. «C’est une partie sombre de ma vie, a lancé l’une d’elles. Ensemble, on a traversé énormément d’épreuves. […]. Je souhaite que mes garçons puissent grandir comme n’importe quels garçons et entrer dans l’adolescence comme les autres. »

M. Parlea a déjà purgé près de la moitié de sa peine, soit 30 mois, en raison de sa détention préventive. Une longue série de conditions accompagne le jugement et son éventuelle remise en liberté. De plus, son nom sera ajouté à vie au Registre des délinquants sexuels tandis que son ADN sera fiché.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des