Championnes de l’orientation dans le désert du Maroc

Par Denis Bourbonnais
Championnes de l’orientation dans le désert du Maroc
Les Pas Perdues ont bien porté leur nom d’équipe au «Trek Rose Trip 2019» dans le désert du Maroc : Élyse Bériault, Pamela Nantel et Julie Paquette ont remporté l’or dans la catégorie «Experte» à ce défi d’orientation international d’une distance totale de 75 km. (Photo : (Photo : Rose Trip Maroc 2019 - Désertour))

AVENTURE.  Il faut croire que l’orientation dans le désert du Sahara ne pose pas de problème pour les femmes de la région qui se lancent dans une expérience aussi exigeante que le «Trek Rose Trip».

À sa deuxième année d’existence, cette marche solidaire exclusivement féminine a couronné des aventurières de la région de Salaberry-de-Valleyfield, mardi, au cœur du Maroc. Élyse Bériault, Pamela Nantel et Julie Paquette, alias Les Pas Perdues, ont été la crème de la crème du «Rose Trip Maroc 2019» dans la catégorie «Experte», qui proposait le plus difficile des parcours pour l’ensemble des 549 participantes de l’événement en provenance de plusieurs pays du globe.

Le triumvirat du Suroît a raflé l’or grâce à une prise de cap impeccable lors des 3 étapes de l’épreuve d’orientation qui s’est déroulée sur autant de jours et qui a nécessité environ 75 km de marche au total. Les Pas perdues succèdent à un autre trio féminin de la région et elles ont sans doute été inspirées par les TrekCoises, constituées de Xaviera Daoust, Marie-André Laplante et Catherine Croteau, qui ont été les premières championnes du «Trek Rose Trip» à l’automne 2018.

Cette année, c’est avec brio que Les Pas Perdues ont affronté les rigueurs du désert, boussole et carte à la main, par une température de 35 degrés C à l’ombre, pour se hisser au sommet du classement des équipes «expertes».

«Déterminées, sportives et passionnées, nous sommes un trio complémentaire doté d’un esprit d’équipe hors du commun prêt à relever tous les défis», avaient écrit Les Pas Perdues avant leur départ pour le Maroc. (Photo: Rose Trip Maroc 2019 – Désertour)

Les guerrières québécoises ont frôlé la perfection avec une note 70 187 points pour devancer les Gazelles du Nivolet (70 384), une équipe composée de deux Françaises et une Belge. Les Walking Girls françaises (70 670), le Girl Power du Canada (70 776) et le trio français «Bihotzaren Arrosak» (70 822) ont complété le «Top 5» chez les Expertes.

Les aventurières de la région de Salaberry-de-Valleyfield ont affronté avec brio les rigueurs des grands espaces du désert marocain. (Photo: Rose Trip Maroc 2019 – Désertour)

Après avoir obtenu le 2e meilleur résultat de la boucle initiale de quelque 25 km, Les Pas Perdues ont eu la maîtrise optimale du parcours d’endurance dans les deux dernières étapes pour terminer au premier rang à chaque fois et s’assurer du titre.  Du haut de la première marche du podium, les 3 femmes n’ont pu cacher leur satisfaction d’avoir vécu ce plein d’émotions avec succès.

«Ce n’était pas d’être les plus vite à réussir le trek, mais de le faire le mieux possible», a évoqué Pamela Nantel. «Il s’agit de comprendre et interpréter son environnement pour mieux se l’approprier», mentionne Julie Paquette. «Nous voulions être poussées au-delà de notre zone de confort et on s’est battues du début à la fin pour réaliser notre rêve», résume Élyse Bériault.

Les Pas Perdues s’étaient promis de sortir de leur zone de confort avant de quitter le Québec pour vivre cette aventure unique.

Le lundi 4 novembre, à l’issue des 3 boucles d’orientation, les 183 équipes participantes se sont retrouvées pour gravir la plus haute dune de l’ERG Chebbi avant de se diriger vers le village d’Haroun pour l’action «Enfants du Désert». La soirée de remise des prix a culminé cette épopée qui restera gravée pour toujours dans la mémoire de ces femmes de Salaberry-de-Valleyfield et Beauharnois.

Les Pouliches Désertées au 10e rang sur 80 équipes

D’autres femmes de la région ont pris d’assaut les grands espaces marocains lors du trek d’orientation 2019, soit les sœurs Dominique, Julie et Marie-Claude Larivière qui étaient en lice dans la catégorie «Open +». Les pouliches désertées ont terminé au 10e rang parmi les 80 équipes inscrites dans cette catégorie gagnée par les Françaises Marie Dourrat, Maud Castelli et Hélène Heguy-Labussière.

Les Campivallensiennes ont dominé la 2e boucle où elles ont récolté rien de moins que la première place. Des résultats de 30e et de 51e positions dans les autres étapes ont toutefois relégué Les pouliches désertées au 10e échelon dans le pointage cumulatif.

Les sœurs Marie-Claude, Julie et Dominique Larivière, alias Les Pouliches Désertées, ont pris le 10e rang sur un total de 80 équipes dans la catégorie «Open +» lors du défi solidaire féminin. (Photo: Rose Trip Maroc 2019 – Désertours)
Les Campivallensiennes ont gagné une des 3 boucles de l’épreuve d’orientation. (Photo: gracieuseté)
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des