Bonjour la visite

Par Mario Pitre
Bonjour la visite
De nouvelles estrades accueilleront les spectateurs cette année sous la tour des régates.

La semaine des Régates possède encore et toujours cette petite dose d’effervescence et de fébrilité qui se transmet à la majorité des Campivallensiens et Suroîsiens, que l’on soit ou non amateur de sport motonautique.

Au fur et à mesure que les journées passent cette semaine, le centre-ville se transforme et prend des allures de grande fête régionale. Une section de la rue Victoria sera fermée à la circulation, le parc Sauvé voit s’implanter divers kiosques, les commerces sortent leur marchandise à la vue des clients et arborent leurs couleurs publicitaires. `

Déjà le week-end dernier, les premiers spectacles extérieurs ont mis la table pour les autres spectacles à venir, alors que la terrasse du vieux canal  a vu s’attabler une foule de festivaliers, heureux du retour des beaux jours. Les estrades ont été installées sur les deux rives de la baie Saint-François. Bientôt, on pourra sentier les effluves d’essence, de la crème solaire et de nos fameuses  grillades de lard, typiques au Suroît.

C’est ainsi à chaque début du mois de juillet et incidemment, n’en déplaise aux puristes, j’aime bien me prévaloir de cette colonne de texte pour mettre la table, en énumérant les diverses caractéristiques de l’événement touristique no. 1 de la région. Chaque édition des Régates nous amène néanmoins ses nouveautés, comme les démonstrations de saut de motocross prévues sur une portion de la rue Victoria, à l’ouest de Nicholson. De plus, le pôle d’attraction que constitue la tour des Régates a été amputée de sa passerelle et fait place à de nouvelles estrades avec sièges individuels. Incidemment, le cadran devrait être davantage visible, puisque réparti sur trois façades.

Toutefois, il restera toujours deux éléments qui ne feront jamais l’unanimité aux Régates. Le premier se situant dans le choix des artistes en vedette, un facteur qui découle de divers éléments, incluant le cachet des artistes disponibles,  leur disponibilité, et le public qui les affectionne. Peu importe qui sera en vedette, il y aura toujours des gens pour applaudir, d’autres pour critiquer.

L’autre facteur réside dans la météo. Fera-t-il beau et chaud ? La pluie viendra-t-elle gâcher le party, voire même les vents ? Souhaitons que nos bonnes sœurs Clarisses  puissent intercéder favorablement pour un week-end à tout le moins ensoleillé. Bonnes Régates à tous et particulièrement aux visiteurs des autres régions du Québec, du Canada et de l’étranger.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des