Bobby King prend sa revanche sur le lac Saint-Louis

Bobby King prend sa revanche sur le lac Saint-Louis
Le F-92 Tenacity a terminé avec moins de quatre secondes de priorité sur le F-519 Ahh Sum Secret. (Photo : (Photo Journal Saint-François - Pierre Langevin))

Un an après avoir perdu son championnat à Beauharnois, Bobby King peut savourer sa revanche. L’Américain a évité les troubles pour s’assurer de la finale et du titre en Formule 2500.

En finale, le pilote du F-92 a bouclé les cinq tours d’un peu plus d’un mille en 4 :47;82 pour couronner un week-end de rêve. Il a ainsi mis un point d’exclamation à son championnat confirmé la veille.

L’an dernier, ses espoirs s’étaient évaporés après une qualification difficile qui l’avait ultimement écarté de la finale. Cette année, avec une victoire et deux résultats de troisième position en qualification, il s’est rapidement assuré de confirmer un premier titre dans la Ligue de régates d’hydroplanes.

Grant Hearn était le pilote à battre avant la finale à Beauharnois. Aux commandes du F-14 Legacy 1 too, il n’a pas été en mesure de s’imposer et a finalement terminé troisième. (Photo Journal Saint-François – Pierre Langevin)

La compétition était pourtant vive à Beauharnois. Elle est notamment venue de Grant Hearn qui a été parfait en qualification dans le F-14 Legacy 1 too. L’Américain n’a cependant pas été en mesure de profiter du corridor intérieur en finale. Il a dû se contenter de la troisième marche du podium.

 

 

 

 

 

 

La Voie maritime en arrière plan expose le partage du plan d’eau. (Photo Journal Saint-François – Pierre Langevin)

C’est Tyler Kaddatz du F-519 Ahh Sum Secret qui s’est inséré entre les deux.

Scott Liddycoat, qui était le plus proche poursuivant au titre, n’a pas engrangé assez de points lors de la journée du samedi pour conserver ses chances. Le pilote du F-63 SLR Racing s’est contenté du quatrième rang en finale.

 

 

 

John Shaw est revenu rapidement à l’eau après l’embardée du F-33 Keen’s Sunday Money. (Photo Journal Saint-François – Pierre Langevin)

Marc Théorêt a remporté une première vague de qualification cette année dans le F-444 Formula Valleyfield. Il a cependant dû participer à la consolation, course qui a permis à Philippe Billette du F-7 Team Duclos Chrysler, de se qualifier pour la finale.

Samedi matin, John Shaw s’est envolé tout près du second virage. Les dommages ont cependant été légers, si bien que le F-33 Keen’s Sunday Money a pu poursuivre son week-end. Sans carlingue et sans cockpit fermé, le pilote a même réussi à accéder à la finale

 

 

Frédéric Couturier a été le meilleur québécois en Formule 2500. À Beauharnois, il a terminé en septième position en finale. (Photo Journal Saint-François – Pierre Langevin)

 

 

Finale Formule 2500 aux Régates de Beauharnois

Bobby King – F-92 Tenacity – 4:47;82
Tyler Kaddatz – F-519 Ahh Sum Secret – 4:51;17
Grant Hearn – F-14 Legacy 1 too – 4:53;20
Scott Liddycoat – F-63 SLR Racing – 4:54;00
Max Acierno – F-3 Miss Jesel – 4:55;73
John Shaw – F-33 Keen’s Sunday Money – 5:02;36
Frédéric Couturier – F-313 Hydroïd – 5:07;64
Philippe Billette – F-7 Team Duclos Chrysler – 5 :10;57

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des