Automobile
Actualité

Bilan routier 2021 au Québec : dure année pour les cyclistes et motocyclistes

mercredi le 18 mai 2022
Modifié à
Par Benoit Charette

autoben@videotron.ca

Si la situation est stable pour les automobilistes avec 347 morts sur nos routes en 2021 qui représentent deux de plus que la moyenne des cinq dernières années, l’année a été plus difficile pour les cyclistes et les motocyclistes. Dans le premier cas, c’est 16 morts soit 6 de plus que la moyenne annuelle depuis 5 ans. Dans le cas des motocyclistes, on dénombre 67 décès sur les routes québécoises, une hausse de 27 %.

Une meilleure année pour les piétons

Le seul groupe qui s’en sort mieux est les piétons avec un nombre de décès légèrement en baisse avec 52 décès face aux 54 décès en 2020 alors que la moyenne était de 69 entre 2016 et 2019. ON soupçonne du côté de Piétons Québec que le couvre-feu imposé aux Québécois a sans doute contribué à cette statistique plus positive.

Près de 43 000 morts sur les routes aux États-Unis

Le nombre de décès sur les routes américaines a bondi de 10,5 % en 2021 pour atteindre 42 915, soit le nombre le plus élevé de décès en une seule année depuis 2005, ont indiqué mardi les autorités réglementaires américaines dans leur estimation préliminaire. L'augmentation annuelle est la plus élevée signalée depuis que la National Highway Traffic Safety Administration a commencé à utiliser son système actuel de suivi des décès sur les routes en 1975.

Mieux sécuriser les routes

Il faut viser à faire mieux au Québec, mais il est bon de souligner le progrès depuis 50 ans. Le Québec en 1973 comptait 2 209 décès sur ses routes avec trois fois moins de véhicules qu’en 2021. Une grande partie de cette amélioration se trouve dans les véhicules qui sont aujourd’hui beaucoup plus sécuritaires.

Avec des renseignements de la SAAQ et d’Automotive News

Le texte Bilan routier 2021 au Québec : dure année pour les cyclistes et motocyclistes provient de L'annuel de l'automobile - Actualité automobile