Beauharnois réclame une loi spéciale pour accueillir une entreprise mystère «énergivore»

Par Michel Thibault
Beauharnois réclame une loi spéciale pour accueillir une entreprise mystère «énergivore»
Hydro-Québec est propriétaire du terrain convoité. (Photo : Archives)

Michel Thibault – Gravité Média –

Le conseil municipal de Beauharnois demande au gouvernement du Québec d’adopter une loi spéciale pour exclure de la zone agricole un terrain convoité par une entreprise mystère.

«C’est une entreprise dans le monde du data. On n’en sait pas plus que ça. Il y a deux intervenants entre nous et la compagnie qui servent de pare-feu», a indiqué le maire Bruno Tremblay à l’assemblée publique de mai du conseil à laquelle les élus ont formulé leur demande à Québec.
Le terrain de 94 hectares concerné appartient à Hydro-Québec. La compagnie intéressée à l’acquérir est «énergivore», a mentionné le maire Tremblay. Il s’agirait donc d’un bon client pour la société d’État.
Le changement de zonage permettrait aussi à Hydro-Québec de régulariser la situation d’une ligne électrique existante dans le secteur, a fait part Bruno Tremblay.
Demande d’exclusion retirée
En contrepartie, le conseil de Beauharnois a retiré une demande d’exclusion de la zone agricole de terrains compris entre le chemin Saint-Louis, le boulevard Cadieux et l’autoroute 30. «Des gens de la CMM nous disent que ce serait clairement refusé compte tenu des terrains disponibles pour le développement», a justifié le maire Tremblay.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des