Sports

Andrew Tate intraitable aux Régates de Cambridge

dimanche le 22 mai 2022
Modifié à 21 h 21 min le 22 mai 2022
Par Eric Tremblay

etremblay@gravitemedia.com

Quatre sorties, quatre victoires pour le GP-777 Steeler. Andrew Tate a également remporté la finale Hydro 350 aux Régates de Cambridge. (Photo Journal Saint-François - Archives Pierre Langevin)

Andrew Tate a remporté sept de ses huits courses en fin de semaine aux 110e Régates de Cambridge. Le pilote de la région de Detroit a, au passage raflé les victoires dans les finales Grand Prix et Hydro 350.

En Grand Prix, il a dominé la finale aux commandes du GP-777 Steeler. Après une journée initiale difficile, Ken Brodie du GP-50 Freedom a été sensationnel. Il a gagné sa course de qualification avant de mériter sa précence en finale avec un gain en consolation. Il a terminé tout juste derrière Tate en finale. Yannick Léger a complété son premier week-end en Grand Prix avec un podium. Le Campivallensien a connu un baptême fort satisfaisant, lui qui a ramené le GP-21 Supernova au quai à chacune de ses épreuves.

Dominant la veille, Marc Lecompte a été trahi par la mécanique du GP-104 Miss Cléopâtre. Journée plus difficile également pour Ken Lupton du GP-577 Lucas Oil. Il a été contraint à l'abandon en finale tout comme Bobby Kennedy du GP-35 TM Special.

Son cousin Brandon Kennedy a aussi éprouvé des difficultés à bord du GP-14 Legacy 1.

Le Pennzoil devant deux Campivallensiens

En Hydro 350, Tate a aussi été déclaré vainqueur. Il a bien cédé la pôle à Derec Smith du H-79 Bad Influence lors de la première qualification de la journée. Le pilote du H-300 Pennzoil a cependant été le plus rapide en finale. 

Il a eu le meilleur du Éric McKenna du H-999 La Bête noire qui a connu un excellent départ. Michael Tremblay a complété le podium, lui qui a accédé à la finale avec une victoire en consolation. 

François Leroux a été victime d'une violente envolée dans le H-447 Miss OMG. Le pilote s'en est sorti indemne, mais l'embarcation aura besoin de réparations importantes avant les prochaines régates.

Paul Barber du H-52 Legacy 1 too et Martin Rochon avec un nouveau H-773 RTX Racing teams ont gagné des qualifications dimanche.

Shaw s'impose en Formule 2500

À l'image des Régates de Lake Hopatcong tenues une semaine plus tôt, Grant Hearn, John Shaw et Steve Armstrong ont été les plus rapides en Formule 2500.

Si Hearn a gagné la qualifcation du jour dans le F-14 Legacy 1, Shaw a enlevé les honneurs de la finale dans le H-43 Keen Sunday Money. Aux commandes du F-92 Tenacity, Armstrong a complété le podium.

Rapide Eddie

Son père, Dan Kanfoush, a connu une glorieuse carrière, notamment dans le siège du Y-1 Fast Eddie. Dimanche, Eddie a surpris avec la victoire en finale 2,5 litres. Une belle surprise puisque l'embarcation n'avait pas complété ses cinq tours en qualification.

Il a également surpris Simon Fortin du S-199 Fortin Motorsport, gagnant de la qualifcation du jour et Stéphanie Blain du S-757 Canada Girl qui ont été très compétitifs au cours de la fin de semaine.

À la première tentative de finale, Adam Carruthers s'est envolé dans le S-38 Herin Choker. Le jeune pilote des Maritimes a grimpé dans la queue d'Eau du S-555 Happy Sunny Racing dirigé par Sébastien Leduc.

Stewart et Ewancio en Jersey Speed Skiff

Louis-Alexandre Beaudoin et Éveline Côté De L'Isle ont repris là où ils avaient laissé la veille avec une victoire en qualification Jersey Speed Skiff. le tandem du JSS-113 Another one n'a toutefois pas été en mesure de résister à la poussée du JSS-10 Yumpin' Yiminy en finale. Jimmie Stewart et Peg Ewancio ont ainsi été déclarés vainqueurs. Jerry Ewancio et Dallas Truelove ont complété le podium.

Les 4 et 5 juin, la Ligue de régates d'hydroplanes fait son premier arrêt en eaux québécoises. Il s'agira alors des 15e Régates de Beauharnois.