Sports

Andrew Tate en double et Marc Lecompte dominent la première journée à Cambridge

samedi le 21 mai 2022
Modifié à 8 h 50 min le 22 mai 2022
Par Eric Tremblay

etremblay@gravitemedia.com

Stéphanie Blain a savouré sa première victoire en carrière aux Régates de Cambridge. (Photo Ligue de régates d'hydroplanes - Marc-André Rhéaume)

Andrew Tate a démarré l’année en force aux Régates de Cambridge. Le pilote de la région de Detroit a été parfait tant en Hydro 350 dans le H-300 Pennzoil qu’en Grand Prix avec le GP-777 Steeler. Mais il devra surveiller Marc Lecompte du GP-104 Miss Cléopâtre, également parfait à l’ouverture de la saison de la Ligue de régates d’hydroplanes. 

Andrew Tate a été parfait à Cambridge, notamment dans le GP-777 Steeler. La lutte est toutefois vive en Grand Prix, notamment de Ken Lupton qui pilote le GP-577 Lucas Oil. (Photo Ligue de régates d'hydroplanes - Marc-André Rhéaume)


Les deux pilotes se sont élevés au-dessus de la mêlée de neuf pilotes à cette première course de la saison. Ils ont filé à vif allure sous le soleil de plomb au Maryland. Bobby Kennedy dans le GP-35 TM Special a été victorieux de l’autre vague de qualification. Il n’a cependant pas été en mesure de prendre le départ pour sa deuxième épreuve. Même chose pour son cousin Brandon Kennedy avec le GP-14 Legacy 1.
Yannick Léger du GP-21 Supernova et Ken Lupton du GP-577 Lucas Oil ont bien fait avec deux résultats de deuxième place.  

Jack Lupton mettait à l'eau une toute nouvelle coque sortie des ateliers de Bert Henderson. (Photo Ligue de régates d'hydroplanes - Marc-André Rhéaume)


Tate encore
Andrew Tate ne s’est pas contenté de s’illustrer en Grand Prix. Au terme des six vagues de qualification en Hydro 350, le pilote du H-300 Pennzoil est le seul qui a réussi à remporter deux courses.
Les autres victoires sont allés au dossier de Paul Berber du H-52 Legacy 1 too, Scott Liddycoat du H-54 Pro Lite, Éric McKenna du H-999 La Bête noire et Michael Tremblay du H-8 Last minute again.
La lutte est vive derrière alors que les différents résultats laissent entrevoir une bonne parité.
En matinée, Donny Allen du H-14 Legacy 1 s’Est envolé; heureusement, le pilote n’a pas été blessé.

Donny Allen s'est envolé dans le H-14 Legacy 1 lors d'une épreuve en matinée. Le pilote n'a pas subi de blessures. (Photo Ligue de régates d'hydroplanes - Marc-André Rhéaume)


Deux victoires pour Hearn
En Formule 2500, la lutte est aussi vive. Toutefois, Grant Hearn du F-14 Legacy 1 se détache du lot. Il a signé deux triomphes pour reprendre là où il avait laissé à Lake Hopatcong. Guillaume Charrette dans le F-44 Wave Dancer et Steve Armstrong du F-92 Tenacity l’ont suivi lors des courses de la journée.
Des premières pour Stéphanie Blain et Sébastien Leduc
Deux pilotes ont vécu la joie de se voir présenter le drapeau à damier pour la première fois de leur carrière. En matinée, Sébastien Leduc du S-555 Happy Sunny racing a gagné la toute première course de le HRL en 2022. Plus tard en après-midi, Stéphanie Blain du S-757 Canada Girl l’a imité.

Sébastien Leduc du S-555 Happy Sunny Racing et Stéphanie Blain du S-757 Canada Girl seront à surveiller en 2,5 litres. (Photo Ligue de régates d'hydroplanes - Marc-André Rhéaume)


Jimmie Stewart domine en JSS
Pour une rare fois, la classe Jersey Speed Skiff a éprouvé des problèmes de fiabilité. De deux vagues de qualification le matin, on a regroupé les six embarcations restantes dans une même épreuve en après-midi.
Jimmie Stewart et Peg Ewancio ont gagné deux courses dans le JSS-10 Yumpin’ Yiminy. Normand Beaudreault et Valmont Groulx ont été déclarés vainqueurs de l’autre épreuve aux xcommandes du JSS-113 Another One.
Les 110es Régates de Cambridge connaîtront leur conclusion dimanche avec une dernière vague de qualification, les épreuves de consolation et les finales. 

Scott Liddycoat du H-54 Pro Lite et Tyler Kaddatz du H-195 Ahh Summ Secret sont au plus fort de la lutte en Hydro 350. (Photo Ligue de régates d'hydroplanes - Marc-André Rhéaume)