Andrew Tate a fait parler son large sourire

Par Denis Bourbonnais
Andrew Tate a fait parler son large sourire
Le pilote Andrew était tout sourire à la suite de ses premiers essais dans le "Steeler" GP-777 à North Tonawanda (N.Y.) (Photo : (Photo: gracieuseté))

MOTONAUTISME.  La saison 2020 va prendre son envol seulement dans 6 mois au sein de la Ligue de Régates d’Hydroplanes et l’excitation est déjà palpable en prévision des épreuves qui se tiendront dans la classe Grand Prix.

Samedi matin, le mercure était à 2 degrés Celsius à North Tonawanda (N.Y.) aux abords de la rivière Niagara et des sons de moteur Grand Prix ont rapidement réchauffé l’atmosphère.

Une fois le givre fondu sur l’embarcation «Steeler» GP-777, le nouveau pilote Andrew Tate s’est élancé sur le plan d’eau pour effectuer ses premiers tests à bord du bateau champion de 2019. Les résultats ont été pour le moins concluants alors que le coureur de la région de Détroit a complété un total de 15 tours sans avoir le moindre pépin, atteignant des vitesses qui ont excédé 150 milles à l’heure (241 km/h).

Le « Steeler » va à Andrew Tate comme un gant, si l’on se fie à ses premiers tours dans le GP-777. (Photos: gracieuseté)

Ce fut probablement un plus grand nombre de tours que durant la dernière saison toute entière au volant du «GP-14», devenu le nouveau «GP-25» de Brandon Kennedy, et Andrew Tate arborait un large sourire à la sortie du cockpit de l’embarcation.

«C’était assez impressionnant de aller Andrew en ligne droite et dans les tournants. Notre équipe a déjà hâte à la prochaine saison», s’est exprimé Huey Newport, lors d’une conversation téléphonique avec le «Journal Saint-François». «Andrew a eu le sourire fendu jusqu’aux oreilles pendant le reste de la journée.»

«C’était important de faire des essais aussitôt que possible, avant que l’hiver prenne. Le bateau est très rapide et toute l’équipe est excitée à l’idée de commencer la prochaine saison», a indiqué au «Journal» le pilote Andrew Tate.

Le pilote de la région de Detroit a marché d’un pas décidé vers son nouveau bolide GP.

Ce dernier n’a pu se faire justice depuis deux ans en raison des ennuis mécaniques du «GP-14» et il se plaît déjà dans sa nouvelle équipe, surtout qu’il aura aux communications son acolyte James Geblein à partir des Régates de Cambridge (Marlyand), les 16 et 17 mai 2020.

Pas étonnant qu’Andrew Tate a donné l’assurance qu’il mettra les événements de HRL en priorité en Grand Prix et Hydro 350 avec le «Pennzoil» H-300 au détriment de la classe «Unlimited» l’an prochain.

Toujours aussi stable dans les virages, le « Steeler » a atteint des vitesses en ligne droite de plus de 240 km/h (150 m/h) avec Andrew Tate aux commandes.
Le « Steeler », à l’arrivée, avec son nouveau conducteur.

Autres photos des essais du « Steeler » avec Andrew Tate à son bord.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des