Société
Actualités

Une vingtaine de nouveaux «radars pédagogiques» installés dans la région

mardi le 21 septembre 2021
Modifié à
Par

On reconnaît dans l’ordre l’agente à la prévention et relations médias au Service de Police de Châteauguay, Nathalie Langevin, Bruno Tremblay, maire de Beauharnois, le député du comté de Beauharnois, Claude Reid, la coordonnatrice locale en police communautaire au Centre de services de la Sûreté du Québec à Salaberry-de-Valleyfield, Sandra Morin, et la préfète de la MRC de Beauharnois-Salaberry et mairesse de Sainte-Martine, Maude Laberge. (Photo Gracieuseté)

Les municipalités de la MRC de Beauharnois-Salaberry ont récemment fait l’acquisition d’une vingtaine de radars pédagogiques, grâce au soutien du Programme d’aide financière du Fonds de la sécurité routière du ministère des Transports du Québec.

Ces acquisitions vont dans la foulée des multiples démarches de sensibilisation  mises de l’avant par la MRC et de la proactivité dont elle a fait preuve ces dernières années avec ses partenaires en matière de sécurité routière. La moitié des frais d’acquisition de ces équipements ont pu ainsi être financés.

Pour le député de Beauharnois, Claude Reid, ce projet « permettra d’accentuer l’effort de sensibilisation à propos des dangers reliés aux excès de vitesse sur nos routes locales, et par la même occasion, je le souhaite, d’éviter le plus possible de faire d’autres victimes de la route. »

Le maire de Beauharnois, Bruno Tremblay est d’avis qu’il s’agit « d’un heureux complément à la campagne destinée à contrer la distraction au volant causée par l’usage du cellulaire qui est également source de vitesse excessive. » 

Une campagne finaliste provinciale

Par ailleurs, la MRC a fait savoir que la campagne « Pas de cell au volant, c’est gagnant! » est en nomination pour un prix provincial en sécurité routière.

La préfète de la MRC, Maude Laberge, souligne la contribution des partenaires de la première heure qui se sont mobilisés depuis déjà 3 ans dans le cadre de cette campagne régionale sur l’utilisation du cellulaire au volant, en l’occurrence les municipalités, la Sûreté du Québec, le Service de Police de Châteauguay ainsi que la Société de l’assurance automobile du Québec.

Déploiement élargi de la campagne en 2022 

La 3e édition de la campagne prendra véritablement son envol au cours de l’année 2022, alors que davantage d’interventions seront déployées sur le terrain et que le message de sensibilisation aux règles de sécurité à vélo sera également présent en bordure du réseau cyclable. (M.P.)

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous